|

Les forces irakiennes entrent dans Fallouja, assiégée par Daech

Pays : Irak

Tags : Etat Islamique, Irak

Les forces d’élites irakiennes ont annoncé être entrées, lundi 30 mai, dans la ville de Fallouja. L’offensive avait été lancée il y a une semaine pour chasser le groupe djihadiste Etat islamique, qui contrôle la ville depuis près de deux ans et demi.​

Les forces d'élites irakiennes sont entrées dans Fallouja à trois endroits différents. "Nous avons donné tôt ce matin l'assaut à Fallouja", a déclaré à l'AFP Sabah al-Nomane, un porte-parole des forces d'élite du contre-terrorisme. Alors que l’ONU et les ONG s’inquiètent pour le sort des civils pris au piège dans la ville, la reprise de Fallouja des mains de Daesh est, avec celles de Mossoul et de Raqqa en Syrie, le grand objectif de la coalition internationale contre l'EI, qui est menée par les Etats-Unis.

Des civils en danger 

Environ cinquante mille civils, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), sont pris au piège dans la ville assiégée,. La porte-parole du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Melissa Fleming, a précisé lors d'une conférence de presse à Genève que le nombre d’exécutions d’hommes et de garçons refusant d’aller combattre pour l’EI à l’intérieur de la ville avait augmenté. Des civils tentant de fuir "ont été exécutés ou fouettés".

Muslim Aid et le HCR ont commencé à distribuer des articles de secours d’urgence aux familles qui ont réussi à  s’échapper de la ville et qui sont hébergées dans un camp dans le gouvernorat d'Al-Anbar. "Plus de huit cents personnes, principalement issues de zones périphériques, ont fui Fallouja alors que le gouvernement poursuit son offensive militaire pour reprendre le contrôle de la ville, située à environ 60 km à l'ouest de la capitale Bagdad", a indiqué Melissa Fleming.

 

Fallouja, bastion des insurgés sunnites

Prise d’assaut par le groupe d’Abou Bakr Al-Baghdadi en janvier 2014, cette ville est, avec Mossoul, l’un des bastions du groupe EI en Irak. Cette victoire a marqué l’émergence des djihadistes sunnites, qui contrôlent aujourd’hui de vastes parties de l’Irak et de la Syrie. Depuis la fin de l’année dernière, Fallouja est soumise à un siège quasi-total. Les combattants du groupe terroriste empêchent ses résidents de la quitter. Ils bloquent l’accès à l'aide humanitaire depuis décembre, comme l'ont dénoncé l'ONG Human Rights Watch et les Nations Unies. De sévères pénuries de nourriture et de médicaments touchent les habitants assiégés.

L'EI attaqué sur plusieurs fronts

En Irak, l'Etat islamique fait également face à un assaut des forces kurdes irakiennes soutenues par l'aviation de la coalition internationale à l'est de de Mossoul, la plus grande ville sous le contrôle de l’EI.

Retrouvez, dans notre timeline interactive, les principales défaites de Daech en Irak et en Syrie depuis 2015.

Dernière màj le 6 juin 2016