|

L'archipel du Vanuatu, terrible effigie de l'urgence climatique

Pays : Vanuatu

Tags : Climat, Catastrophe naturelle

Trois jours après le passage du cyclone Pam et ses vents de plus de 300 km/h sur le Vanuatu, les autorités peinent toujours à établir le contact avec les îles reculées de cet archipel du Pacifique, qui rassemble près de 270 000 habitants. Elles craignent une catastrophe humanitaire. Rien que dans la capitale, Port-Vila, 85% des maisons ont été détruites et 15 000 personnes seraient sans abri. Si le bilan provisoire est de vingt-quatre morts, selon les Nations unies, les autorités s'attendent à en découvrir beaucoup plus. Sans parler des risques liés à la propagation des maladies liées à l’eau stagnante ou aux conditions d’hygiène insuffisantes. Le président du Vanuatu, Baldwin Lonsdale, appelle la planète à l’aide.

La catastrophe en images

Une nouvelle fois, humanitaires et scientifiques se demandent si le changement climatique n’a pas contribué à la puissance dévastatrice du cyclone. Le président vanuatais lui, en est convaincu : "Nous vivons en direct la montée du niveau de la mer", a-t-il déclaré.

Daté de 2014, un rapport de l’Université des Nations unies pour l’environnement et la sécurité humaine, associé au réseau d'ONG allemandes "Bündnis Entwicklung hilft", détaille quelles sont les zones de la planète les plus vulnérables face au risque climatique. Comme vous pouvez le voir sur cette carte interactive, le Vanuatu est en première ligne.

>> Lire notre entretien avec le scientifique allemand Peter Mucke, co-auteur de ce rapport sur le risque climatique.

Comment est calculé l'indice de vulnérabilité ?

Cet indice, dénommé WRI (pour World Risk Index), traduit le risque qu’une communauté humaine soit exposée aux catastrophes naturelles. Il est calculé grâce à vingt-huit indicateurs et prend en compte une ensemble de facteurs sociaux, politiques, économiques et environnementaux, calculés en pourcentages.

Voici les quatre principaux facteurs de risques pris en compte pour le calcul de l’indice de vulnérabilité.
 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016