|

L'Afghanistan post-Karzaï

Pays : Afghanistan

Tags : élection présidentielle, OTAN, talibans, Armée

Au début du mois d'avril 2014, les Afghans ont voté pour leur nouveau président, mais le premier tour n'a pas permis de déterminer un gagnant. Plus de six mois ont passé avant que les intéressés réussissent à se mettre d'accord. Pendant ce temps, l'Afghanistan a été victime d'un glissement de terrain au terrible bilan : 300 morts et un village décimé. Et Amnesty International a publié un rapport rendant coupable l'Otan et les Etats-Unis de la mort de milliers de civils.

Janvier 2015 a marqué la fin de l’engagement des troupes occidentales en Afghanistan, après treize années de présence. Bien que la France a retiré l’ensemble de ses forces, l’engagement en Afghanistan n’est pas terminé pour tout le monde pour autant : environ douze mille soldats de quarante Etats participent à la mission "Resolute Support", qui consiste à former et conseiller l’armée afghane. Sur demande du président Ashraf Ghani, les Etats-Unis ont également pris la décision de retarder le retrait des troupes. 9 800 soldats américains devraient rester jusqu’à fin 2015. Obama souhaite réduire ce nombre à 1000 hommes d’ici à 2017.

Pendant que l’armée afghane reprend petit à petit le contrôle du pays, la fréquence des attaques talibanes ne cesse d’augmenter depuis quelques mois. Les terroristes reprennent des forces, ils sont plus téméraires et parviennent à reconquérir des provinces ou libérer des détenus.

Au premier semestre 2015, le nombre de victimes civiles en Afghanistan atteint un nouveau pic, avec 1592 tués et 3329 blessés selon un rapport de l’Onu.

Notre frise chronologique ci-dessous résume l’ensemble de événements de ces dix-huit derniers mois.

Dernière màj le 8 décembre 2016