La zone euro s’étend progressivement

Pays : France

Tags : euros

Déficit (ou excédent) public et date d’adhésion à l’Union européenne : la carte qui montre tout !

La zone euro
La zone euro s’agrandit progressivement chaque année. Mais pour pouvoir entrer dans la zone, chaque candidat doit répondre à plusieurs conditions. Le pays doit avoir une inflation et des taux d’intérêt de long terme assez faibles. Le déficit public ne doit pas excéder 3 % du produit intérieur brut (PIB). D'autres critères sont également étudiés, comme la stabilité de la monnaie nationale ou l'indépendance de la banque centrale du pays candidat.

 

Les déficits publics
Depuis la création de l’euro, une attention particulière est portée aux finances publiques des membres de la zone. Comme les dix-neuf États partagent la même monnaie, leur politique économique et budgétaire ne peut être diamétralement opposée. Voilà pourquoi les États se sont engagés à avoir des déficits publics inférieurs à 3 % du PIB. Mais cette « règle d’or » est remise en cause par de nombreux économistes.

 

En savoir plus : "Règle d'or : une mauvaise alchimie" un article d'Alternatives Economiques