La répartition en trois zones de la Cisjordanie

Pays : Palestine

Tags : Cisjordanie

L'Accord intérimaire sur la Cisjordanie et la bande de Gaza de 1995 (également connu sous le nom d'accord "Oslo II") entérine la répartition en trois zones des territoires de la Cisjordanie : les zones A, B et C. L'accord Oslo II était conçu au départ pour une période de transition de cinq ans, au terme desquels devait exister un Etat palestinien souverain. Les zones C devaient être progressivement converties en zones A et B. Cette étape n'a toujours pas été accomplie à ce jour.

 

areas_abc_ck.png


La zone A (qui recouvre aujourd'hui environ 18% de la superficie totale des territoires et regroupe près de 50% de la population) est sous le contrôle civil et militaire palestinien et englobe les grandes villes, à l'exception d'Hébron, qui est en partie contrôle de l'armée israélienne.

La zone B (actuellement près de 18% du territoire, et environ 40% de la population) est sous contrôle civil palestinien et sous contrôle militaire conjoint israélo-palestinien et comprend essentiellement des communes rurales et des villages.

La zone C (qui représente aujourd'hui à peu près 60% du territoire, et abrite environ 6% de la population) est la seule bande de terre continue, et se trouve entièrement sous contrôle israélien, tant au plan civil que militaire. Ces territoires se composent avant tout de zones peu peuplées, de villages palestiniens et de colonies israéliennes.

Elaboré sur la base d'une carte et des informations de l'OCHA (Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations-unies)