La programmation spéciale Berlinale sur ARTE

Pays : France, Allemagne

Tags : Berlinale, ARTE

Du 6 au 16 février, ARTE se met à l’heure du 64e Festival International du Film de Berlin avec une programmation spéciale à découvrir ici.

 

Le 05 février à 20h50 : "Une séparation"

Deux couples en crise s'affrontent dans une société iranienne en pleine mutation. Un chef-d'oeuvre acclamé mondialement par la critique et le public, par l'auteur d'"À propos d'Elly" et du "Passé".

 

Le 05 février à 20h50 :  "Il était une fois… Une séparation"

Ce documentaire propose une passionnante radiographie du cinquième film de l'Iranien Asghar Farhadi.

 

Le 05 février à 23h45 : "La fête du feu"

Venue faire le ménage chez un couple qu'elle ne connaît pas, une jeune fiancée se retrouve plongée en pleine crise conjugale... Un ardent roman d'initiation superbement orchestré par l'Iranien Asghar Farhadi.

 

Le 06 février de 23h45 : "Womb"

L'amour d'enfance de Rebecca, retrouvé depuis peu, décède brutalement dans un accident. Dévastée par cette disparition, Rebecca se raccroche à l'espoir de pouvoir cloner l'être cher... Une variation aussi brillante qu'inquiétante sur le thème de l'amour éternel. Avec Eva Green et Matt Smith.

 

Mercredi 01 mai à 0h55 : "Everyone else"

Pour son deuxième long métrage, Maren Ade brosse le portrait saisissant d'un couple de trentenaires partagé entre ses aspirations contradictoires et le vertige de sa liberté. La mise en scène vive, sobre et précise est tout entière concentrée sur la sourde violence des sentiments.

 

Le 07 février à 20h50 : "La naissance du jour"

Lara perd le bébé qu'elle attendait et se réfugie dans le déni. Un poignant portrait porté par une comédienne en état de grâce, Aylin Tezel, qui a été couronnée par le Prix de la meilleure actrice à Toronto 2012.

 

Le 09 février à 20h45 : "Frantic"

Un cardiologue américain en visite à Paris se trouve mêlé à une affaire d'espionnage. Avec "Frantic", Roman Polanski se fait plaisir et livre un thriller purement hitchcockien, avec Harrison Ford et Emmanuelle Seigner.

 

Le 07 février à 23h55 : "Court-circuit" Spécial Berlinale

Quatre courts métrages à l'occasion de la 64e édition du Festival de Berlin : 'Mystère' de Chema García Ibarra, 'Le grand lapin blanc' d'Atsushi Wada, 'Futon' de Yoriko Mizushiri, et 'Palmipédarium' de Jérémy Clapin. Avec également un gros plan sur 'Nightfishing', Ours d'or du court métrage en 2011, et un portrait du cinéaste Tamaki Okamoto.

 

Le 09 février à 22h40 : "Roman Polanski : A film memoir"

Roman Polanski livre les clés intimes de son cinéma et de son imaginaire à travers son histoire personnelle. Il évoque son enfance dans le ghetto de Cracovie, ses premiers films en Pologne, sa carrière en Europe et aux États-Unis, le meurtre tragique de sa femme Sharon Tate, la controverse autour de son arrestation en 1977, son travail avec son épouse Emmanuelle Seigner. Passionnant.

 

Le 10 février à 20h50 : "Chéri"

Dans le Paris du début du XXe siècle, Léa de Lonval finit une carrière heureuse de courtisane aisée en s'autorisant une liaison avec le fils d'une ancienne consoeur et rivale, le jeune Fred Peloux, surnommé Chéri. Vingt ans après "Les liaisons dangereuses", Stephen Frears retrouve Michelle Pfeiffer dans une évocation de la vie des courtisanes de la Belle Époque.

 

Le 10 février à 22h20 : "Yella"

Une jeune femme quitte, pleine d'espoir, son Allemagne de l'Est natale pour l'Ouest ... Signé Christian Petzold, chef de file de la nouvelle vague du cinéma allemand, un conte moderne qui vire subrepticement au fantastique, primé à la Berlinale 2007 pour l'interprétation de Nina Hoss.

 

Le 12 février à 20h50 : "Confessions d’un homme dangereux"

Un présentateur d'émissions télévisées à succès exerce parallèlement le métier de tueur à gages pour la CIA. Une comédie déjantée signée George Clooney, pour la première fois derrière la caméra. Avec une distribution prestigieuse : outre George Clooney lui-même, Sam Rockwell Julia Roberts, Maggie Gyllenhaal et Drew Barrymore.

 

Le 12 février à 23h35 : "Le cabinet du docteur Caligari"

Une fête foraine, autour de 1830. Le docteur Caligari possède une baraque où il exhibe Cesare, qu'il tient sous hypnose, capable, selon son maître, de prédire l'avenir... Réalisé en 1919 par Robert Wiene, le chef-d'oeuvre de l'expressionnisme allemand dans une version restaurée splendide et inédite, accompagnée d'une nouvelle musique, composée par le New-Yorkais John Zorn.

 

Le mercredi 12 février à 22h40 : "Dr. Caligari ou l’invention du film d’horreur"

Ce documentaire revisite "Le cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene, projeté pour la première fois le 20 février 1920 à Berlin. Premier film d'horreur de l'histoire du cinéma, il est considéré comme le manifeste de l’expressionnisme allemand.

 

Le 15 février à 0h00 : le palmarès Berlinale 2014

 

Le 16 février à 23h30 : ARTE Lounge

Edition spéciale Berlinale, avec la participation entre autres du pianiste Alexandre Tharaud, de la soprano Diana Damrau et d'un groupe bavarois qui dépote, LaBrassBanda, mélange de reggae, de funk et de ska.

 

>> Retrouvez en VOD les chefs-d'oeuvres ayant gagné des Ours d'or, ou tout simplement ayant eu l'honneur d'être présentés lors du Festival