La machine est-elle l'avenir de l'homme?

Pays : Autriche, Allemagne, Pologne, Suisse

Tags : humanoides, robots, prothèses, handicap, smartphone, tracking, ordinateur

Plus petits, plus rapides, plus intelligents… La capacité des ordinateurs double tous les deux ans, tandis que leur taille diminue. Désormais, on peut les porter non seulement sur soi, mais aussi en soi.

Samedi 05 juillet

14:05

Yourope

Les cyborgs débarquent : l'avenir appartient-il aux hommes-machines ?

La première association allemande de cyborgs

Les cyborgs sont des êtres hybrides mélange d’humain et de machine. On ne les rencontre pas seulement dans les blockbusters hollywoodiens ou les romans de science-fiction. Les cyborg sont parmi nous ! Ce sont par exemple des individus qui se sont implantés des micro-puces sous la peau leur permettant d’enregistrer des données. A Berlin, la première association de cyborgs a été créée. 

 

deux_cyborgs.jpg.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rin Räuber en fait partie et elle se définit comme un cyborg. Cette trentenaire s’est fait implanter un aimant sous la peau. Wischi, son ami de 23 ans, a une puce dans la main qui transfère automatiquement ses contacts sur son téléphone portable.

 
rin_aimant.jpg.png

Rin se fait implanter un aimant : elle parle de « sens » supplémentaire.

 

Le « self tracking » - ne sommes-nous pas tous un peu des cyborgs ?

 

jogging_puce.jpg.png

 

C’est sûr, sous la peau, c’est franchement hardcore ! Mais à bien des égards, la plupart d’entre nous sont déjà un peu des cyborgs… Qui arrive encore à se passer d’un smartphone de nos jours ? De plus en plus, nous nous transformons en machine. Ou pour dire les choses de manière moins abrupte : nous avons tendance à nous optimiser, à grand renfort d’applications, de brassards sensoriels et de clips. Le self tracking, c’est LA tendance en vogue.

 

tracker.jpg.png

Une nouveauté : le tracker. Un mini-ordinateur qui comptabilise notamment nos pas, mais pas seulement...

 

L’interface homme-machine : quand la technique aide les handicapés

 

mario_main.jpg.png

 

Mario, un Autrichien de 30 ans, possède également un élément technologique qu’il considère comme une partie intégrante de lui-même : c’est sa nouvelle main gauche. A la suite d’un accident du travail, sa main est restée paralysée. Mario a choisi de se faire amputer la main et de la faire remplacer par une prothèse intelligente. Aujourd’hui, ce maçon et carreleur de formation construit sa propre maison.

 

 

neil.jpg.png

 

La technique peut nous laisser sceptique, elle n’en est pas moins capable d’aider nos semblables. Depuis qu’il est né, Neil Harbisson ne distingue pas les couleurs. Grâce à une puce dans le cerveau, il peut à présent les « entendre ».

Il a même obtenu que son EYEBORG – son appareil de reconnaissance des couleurs – figure sur sa photo d’identité. Ce qui fait de lui le premier cyborg officiellement reconnu en Europe.

 

Invalid Scald ID.

Hommes machines et machines hommes – quid de l’intelligence des ordinateurs ?

 

machines.jpg.png
Les machines atteindront-elles un jour le degré de créativité de l’homme ?

De plus en plus, nous devenons des êtres techniques Et les ordinateurs, eux,  s’humanisent-ils ? Ray Kurzweil, le directeur technique de Google, a récemment prophétisé que d’ici 2030, il sera possible de mettre au point un cerveau artificiel. Et que ce cerveau pensera tout aussi bien – voire même mieux – qu’un humain. Chimère ou réalité ? Un ordinateur est-il capable de ressentir des émotions ? De donner naissance à une œuvre d’art ? D’être créatif ? Telles sont les questions sur lesquelles planche une équipe de chercheurs de l’Université de Lausanne. Pour le projet « Human Brain », des scientifiques de toute l’Europe mettent en commun les résultats de leurs recherches sur le cerveau et ses structures.