|

La Grèce vue d’Arta

Pays : Grèce

Tags : Crise grecque, campagnes, Austérité

La crise grecque, le feuilleton européen de l’été. Au terme de négociations houleuses, la Grèce a sauvé sa place dans la zone euro, au prix de nouvelles mesures d’austérité. Quelles conséquences pour les Grecs ? ARTE Reportage a choisi de se rendre dans une petite ville du nord-ouest de la Grèce, Arta dans la région d’Epire. 

La Grèce vue d’Arta

 

Une ville de 43 000 habitants, dans une région agricole et rustique, avec 25% de chômeurs. Comment se loger, travailler, se soigner, vivre dans un pays en crise ? Loin des îles touristiques, loin d’Athènes, à Arta, on se débrouille comme on peut.

ARTE Reportage a suivi une retraitée, un employé de la mairie, un agriculteur, une chômeuse et un patron de café dans leur vie quotidienne, faite de renoncement et de sacrifices. Galerie de portraits dans une ville où les apparences sont trompeuses.

 

De Nathalie Georges, Eric Bergeron, Evangelia Ntziouni et Hélène Giummelly – ARTE GEIE – France 2015 

 

Nathalie Georges à propos de son reportage
Interview de Nathalie Georges

 

 

La Grèce à l'heure des choix

"Le mandat que j’ai reçu le 25 janvier a atteint ses limites. [...] Le peuple grec doit maintenant décider", déclarait Alexis Tsipras le 20 août 2015 lors de son discours annonçant sa démission du poste de Premier ministre.

Seules les élections anticipées du 20 septembre permettront de savoir comment les Grecs vont réellement se positionner. Tsipras espère sortir victorieux et renforcé par ce coup de poker. A vrai dire, il n'avait guère d'autre alternative : le chef du gouvernement a dû faire face à la fronde de certains des élus de son parti, lors du vote du premier volet de réformes au Parlement le 14 août dernier. L'aile gauche du parti s'est désolidarisée du gouvernement : 43 des 149 députés de Syriza se sont opposés à l'accord conclu par Tsipras avec les créanciers de la Grèce. Le troisième plan d'aide négocié âprement conditionne le versement de 86 millions d'euros à des mesures d'austérité strictes, auxquelles s'oppose l'aile radicale de Syriza. Résultat : sans majorité au Parlement, le gouvernement se trouvait dans une impasse.

En savoir plus...

Retrouvez nos reportages et nos articles sur la crise grecque dans notre dossier: La Grèce dans l'attente d'un Parlement

En démissionnant, Tsipras espère se faire réélire avec le soutien du peuple et écarter ainsi les frondeurs de son parti. Pour autant, rien n'assure que son calcul aboutisse à sa réélection. Les espoirs suscités par Syriza ont été déçus et le parti a perdu la confiance de nombreux Grecs. Durant les sept mois de son mandat, Tsipras a renoncé à nombre de ses promesses de campagne dans les négociations avec l'Europe. Même si le parti reste en tête dans les sondages, il se prépare à affronter coude-à-coude les conservateurs de Nouvelle Démocratie.

L'ancien parti au pouvoir a choisi Evangelos Meimarakis comme challenger. Celui-ci n'hésite pas à accuser Tsipras d'avoir coulé le pays au cours des derniers mois.

Pour l'UE, quel que soit le vainqueur, il devra se conformer aux accords et aux mesures d'austerité qui ont été négociés. Mais pour Tsipras comme pour Meimarakis, gouverner seul sera plus que difficile. Il n’est guère envisageable que les deux partis en tête parviennent à s'entendre. Une coalition réunissant plusieurs partis est donc plus que probable.

Neuf à dix partis pourraient être représentés au Parlement à l'issue de ces élections. Le parti d'extrême-droite Aube dorée occupe actuellement la troisième place dans les sondages. Laiki Enotita («l'unité nationale»), le nouveau parti de l'ancien ministre de l'Energie Panagiotis Lafazanis est crédité de 4,5%. Ce parti a été fondé par 25 dissidents de Syriza après la démission de Tsipras. Quant à Yanis Varoufakis, l'ancien ministre des Finances, il a affirmé dans une interview à ABC qu'il ne participerait pas à ces "tristes" élections.

 

 

Dans nos archives

grece.jpgEn 2012, ARTE Reportage consacrait un web-documentaire à la crise grecque. (Re)plongez-vous dans ce périple parcourant dix lieux emblématiques de l'antiquité, dix regards sur la crise économique. 
Visiter "Les ruine du monde grec"

 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016