|

La famine guette le Soudan du Sud

Pays : Soudan

Tags : SudSoudan, Soudan, Crise humanitaire, famine

Dans la Corne de l'Afrique, 20 millions de personnes risquent d'être victimes de la pire crise humanitaire du monde depuis 1945. A la frontière ougandaise, les Nations unies tentent de nourrir les centaines de milliers de civils sud-soudanais exposés à la famine, mais les fonds manquent.

La guerre qui ravage la région depuis 2013 est responsable de cette crise alimentaire majeure :  une guerre ethnique qui oblige une partie de la population du Soudan du Sud à migrer. Les civils sont recueillis en Ouganda par le Haut-Commissariat des Nations unies aux Réfugiés, et nourris par le Programme alimentaire mondial (PAM).

Sur place depuis le début du conflit, le PAM tente d'apporter des réponses pour éviter une nouvelle crise alimentaire majeure. Dans les camps de réfugiés installés à la frontière entre l'Ouganda et le Soudan du Sud, le Programme alimentaire mondial nourrit directement les 1,5 millions de réfugiés avec 13 000 tonnes de nourriture. Mais d'autres solutions sont apparues, pour réduire le coût de ces distributions et favoriser l'autonomie des réfugiés : le PAM distribue désormais une aide financière mensuelle de 6 à 10 euros par famille. A charge pour elles de se ravitailler avec cette somme qui ne suffit pas toujours.

Selon l'Organisation des Nations unies, l'Ouganda accueille à ce jour plus de 832 000 réfugiés sud-soudanais, et les financements qui leurs sont destinés dans la région n'atteignent que 11% des 781,8 millions de dollars nécessaires. 

La famine menace le Sud-Soudan
La famine menace le Sud-Soudan Au Sud-Soudan, 20 millions de personnes risquent d'être victimes de la pire crise humanitaire depuis 1945.  La famine menace le Sud-Soudan
Dernière màj le 18 avril 2017