|

La controverse du procès Hariri au Liban

Pays : Liban

Tags : Hariri, Procès, Beyrouth, attentat

Le Secrétaire général des Nations Unies a prolongé le mandat du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) pour une période de trois ans à partir du 1er mars 2015. Le mandat de ce tribunal, basé à La Haye aux Pays-Bas, est de juger les personnes accusées d'avoir perpétré l'attentat du 14 février 2005 à Beyrouth qui a tué 22 personnes, dont l'ancien Premier ministre du Liban, Rafic Hariri. Au Liban, ce tribunal fait l'objet d'un vif débat depuis le jour de sa création : ses opposants l'accusent d'être instrumentalisé par les pro-Hariri et les pays occidentaux, voulant discréditer la Syrie et le Hezbollah. Pour ce dernier, le tribunal est illégitime et ilrefuse de lui livrer les suspects. Le reportage à Beyrouth de Wissam Charaf.

Liban : le procès de tous les dangers

 

Dernière màj le 8 décembre 2016