Kos, nouvelle porte d’entrée de l’Europe

ARTE Reportage - samedi, 20 juin, 2015 - 18:30

Pays : Grèce

Tags : Réfugiés, méditerranée, Europe, guerre

Escale prisée par les touristes, l'île grecque de Kos, proche de la Turquie, est le point d'entrée de milliers de migrants dans l'Union européenne...

L’île de Kos n’est qu’à quelques kilomètres des côtes de la Turquie. En face, Bodrum, la station balnéaire turque. Des dizaines de migrants font la traversée chaque nuit, à bord de canots pneumatiques. La très grande majorité vient de Syrie. Mais à Kos, rien n’a été organisé pour les accueillir. Ils campent dans un hôtel désaffecté insalubre. Les migrants doivent rester plusieurs semaines avant d’obtenir un document leur permettant de quitter l’île. Leur souhait à tous : rejoindre les pays plus au nord de l’Europe.

Kos : nouvelle porte d’entrée de l’Europe

Depuis le début de l’année, plus de quarante-huit mille personnes sont arrivées illégalement par la mer en Grèce selon les Nations unies. Plus de vingt-deux mille personnes auraient réussi à atteindre l’une des îles de la mer Egée, à proximité de la Turquie. Depuis plusieurs semaines, l’île de Kos voit débarquer sur ses côtes de milliers de migrants. Sept mille entre janvier et mai, contre cinq cents à la même période l’an dernier. Kos n’est qu’à quatre kilomètres des côtes de la Turquie. La très grande majorité de ces migrants viennent de Syrie. 

De Nathalie Georges, Antje Stahlschmidt et Isabelle Nommay – ARTE GEIE –France 2015