Journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes

25 novembre 2014

C’est un fléau qui se perpétue souvent dans le secret des alcôves.  Une fois l’an, le 25 novembre, l’Onu jette une lumière crue sur ce phénomène en déclarant cette journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes. C’est sans doute la violence qui nous est la plus familière puisqu’elle touche 70 % des femmes de tous les continents, au moins une fois dans leur vie. En ce 25 novembre donc, comme chaque année, des chiffres implacables  tombent comme une pluie de coups. En moyenne au moins une femme sur trois est battue, victime de violence sexuelle ou maltraitée par un proche. La moitié des femmes victimes d’homicides sont tuées par leur compagnon, ou  ex-compagnon. On estime qu’une femme sur cinq est victime de viol ou de tentative de viol au cours de sa vie.

La terreur domestique ne connaît pas de frontières, mais sous d’autre cieux le calvaire des femmes est amplifié par les guerres, la pauvreté, les inégalités persistantes.  Les mariages précoces, les mutilations sexuelles, le viol utilisé comme arme de guerre marquent le destin de millions de femmes et fillettes. Mais la résistance s’organise aussi. Notre dossier fait le point et vous présente quelques destins de femmes saisissants.

Erdogan : l’homme qui aimait les femmes… au foyer !

"Notre religion (l’islam) a défini une place pour les femmes : la maternité". Voici la position d'Erdogan par rapport aux femmes. Serap Altinisik, une féministe membre d’origine turque, réagit aux propos du président turc.

(Re)voir 28 minutes 28minutes.jpg

Des hommes contre les violences faites aux femmes

Parce que les violences faites aux femmes concernent tout le monde, la réalisatrice Catherine Cabrol a demandé à des hommes de prêter leur voix à ces femmes battues.

(Re)voir l'émission

Reportage
Sicile : l'abus sexuel des travailleuses agricoles

Dans les campagnes de la Sicile orientale, des femmes roumaines seraient victimes de violences sexuelles de la part de leurs patrons. ARTE Info a reccueilli le témoignage de l'une d'entre elles.

Reportage
Viol en Inde : des femmes en colère

La nuit du 16 décembre 2012, Jyoti Singh, une étudiante en médecine et un de ses amis rentrent du cinéma. En montant à bord du bus, ils ne savent pas encore qu’ils vont mettre un pied en enfer.

Reportage 1502_rdc_amazones_03.jpg

Les nouvelles amazones du Congo

Elles s’appellent Salomé, Clarisse, Séraphine. Toutes sont des femmes, toutes sont des combattantes... 

Economie, International, Politique