|

Italie – Les cancers de la mafia

Pays : Italie

Tags : Mafia, Naples, déchets, Cancer

Commandé par le Parlement italien, une étude pointe les liens entre les déchets illégaux de la mafia et la hausse de cancer dans la région de Naples.

Publié le 30 décembre 2015, un rapport de l’Institut national de la santé commandé par le Parlement italien est venu confirmer les craintes de nombreux italiens. Dans les régions de Naples et de Caserte, la hausse du taux d’hospitalisation de bébés au cours de leurs premières années de vie, comme celle des décès liés à des cancers, en particulier des tumeurs au cerveau, auraient pour cause les activités illégales de déversement de déchets toxiques de la Camorra, la mafia locale.

L’étude précise que ces taux anormalement élevés sont dus à une « exposition soupçonnée ou confirmée à une combinaison de contaminants environnementaux qui peuvent être émis ou relâchés par des emplacements illégaux d'enfouissement de déchets dangereux et/ou la combustion non contrôlée de déchets urbains et dangereux ».

Des puits souterrains contaminés

Comme le note le site de Metro, les résidents se plaignent depuis longtemps des effets négatifs sur leur santé de ces déchets qui ont contaminé les puits souterrains irriguant les terres agricoles qui produisent des légumes pour une grande partie du centre et du sud de l'Italie. Au fil des ans, la police a mis en jachère des dizaines de champs parce que leurs puits d'irrigation contenaient de trop hauts taux d'arsenic, de plomb et de tétrachlorure.

Les mafieux aident de nombreuses industries du nord du pays à se débarrasser de leurs déchets, certes, à un prix défiant toute concurrence mais sans aucune précaution environnementale et dans l'illégalité la plus complète. Les déchets sont ensuite enfouis dans la région de Naples, ou parfois même stockés dans d’immenses carrières à ciel ouvert.

 

Dernière màj le 8 décembre 2016