L'immobilier chinois : construire sans fin

24 août 2015

Pendant des années, l'immobilier chinois a connu une croissance sans précédent, une bulle qui pourrait aujourd’hui éclater. Ces dix dernières années, d'innombrables bâtiments ont vu le jour et des bus ont déversé des hordes d'investisseurs prêtes à acheter des logements encore inachevés. La construction a pris des dimensions disproportionnées : dans tout le pays, des collectivités territoriales situées dans des zones reculées ont promis de créer à partir de rien des "villes d’envergure internationale promises à un bel essor", des "paradis", des "utopies". Les projets pharaoniques sont devenus la norme et les fonctionnaires locaux se sont retrouvés confrontés à une pression incroyable pour atteindre les objectifs démesurés qu’ils s’étaient fixés. Avec son documentaire "Le rêve chinois", le réalisateur David Borenstein se penche sur le plus grand boom immobilier de l'histoire de l'humanité. 

 

Retrouvez dans ce dossier une infographie et une interview sur les origines et les conséquences de l'essor immobilier chinois. Une galerie photos illustre les effets de ces chantiers gigantesques dans les régions rurales.

Bâtisseurs de rêves

Des photos qui montrent la dimension gigantesque des projets immobiliers chinois.

vidéo
"Un job pour étrangers"

Pour pouvoir vendre des appartements à un haut prix, des promoteurs chinois recrutent des étrangers pour donner l’illusion qu’ils attirent une clientèle internationale.

Infographie
L'immobilier, un secteur en crise en Chine

Pendant des années, la Chine a su profiter d'une bulle immobilière pour doper sa croissance. Mais cette dernière est aujourd'hui sur le point d'éclater. Comment en est-on arrivé là ?