Haïti : la double peine des amputés

Pays : Haïti

Tags : amputés

Pour les Haïtiens mutilés du séisme, la vie ne s'est pas arrêtée le 12 janvier 2010, mais le jour de leur amputation. Selon les chiffres officiels, ils sont 5.000 à avoir perdu une part d'eux-mêmes durant le tremblement de terre.

En Haïti le handicap est socialement mal perçu et il y a longtemps que plus aucune structure médicale n'est en état de s'occuper des personnes atteintes d'un handicap. Sans l'intervention des ONG, les mutilés du séisme n'auraient aucune chance de connaître une autre vie après l'amputation.

A Port au Prince les équipes d'Handicap International ont ouvert, depuis mars 2010, un Centre de réadaptation fonctionnelle où l'on peut se faire poser, gratuitement, une prothèse, réapprendre à marcher, à vivre. Le chemin est long et difficile, mais des amputés réinsérés servent d'ambassadeurs pour témoigner qu'il peut exister une vie après l'amputation.

Un reportage de Michel Dumont, Eric Bergeron et Isabelle Nommay – ARTE GEIE / - France 2011