Guyane : les jardiniers de l’exil

ARTE Reportage - samedi, 20 janvier, 2018 - 18:35

Pays : Guyana

Tags : Hmongs, réfugiés laotiens, maraîchers

Au cœur de la forêt guyanaise, le village de Cacao semble hors du temps. Il est peuplé de Hmongs, réfugiés originaires du Laos qui ont traversé les océans avant de venir s’installer là au lendemain de la guerre du Vietnam.  

Guyane : Les jardiniers de l'exil
Guyane : les jardiniers de l’exil Un enfer vert patiemment transformé en jardin nourricier… par les Hmongs venus du Laos après la guerre du Vietnam. Guyane : les jardiniers de l’exil

En 1977, ils sont arrivés à 500. Ils s’attendaient à rejoindre la France, ils ont trouvé un enfer vert qu’ils ont patiemment déboisé et cultivé. Aujourd’hui, 60 tonnes de fruits et légumes partent chaque semaine de Cacao pour rejoindre les étals du marché de Cayenne.

Les « seigneurs aux pieds nus » sont devenus les maraîchers de la Guyane. Ils ont su préserver leur identité, leurs coutumes et leurs tenues traditionnelles. Quarante ans après leur arrivée, les Hmongs ont transformé un coin de jungle équatoriale en « Jardin des nuages » en restant eux-mêmes, à 15.000 km de leur terre natale.

 

De Frédéric Tonolli – ARTE GEIE / Sunset Presse – France 2018