Grandeur et décadence de Detroit

9 juillet 2014

Ancien fleuron de l'industrie automobile américaine, Detroit est la première grande ville des Etats-Unis déclarée en faillite. Elle croule sous 18 milliards de dollars de dettes, qui se sont accumulées pendant des dizaines d'années de mauvaise gestion municipale. Sa population est en chute libre et quelque 80.000 bâtiments restent abandonnés.​ Une situation chaotique qui a aussi inspiré de nombreux artistes. Pour tout savoir du déclin de cette ville emblématique du Michigan, consultez notre dossier.

L'art et la culture à Detroit

Qu'ils soient réalisateurs, photographes, street-artistes ou musiciens, les ruines de Detroit sont devenues matière à création dont ARTE Journal vous propose un aperçu.

home-rep-detroit.jpg

Culture : l’inspiration post-industrielle de Detroit

La cité fantôme attire aujourd'hui photographes, cinéastes et documentaristes, comme Steve Faigenbaum et son documentaire "City of dreams"

Economie, États-Unis

Reportage bochum.jpg

Bochum : le projet Detroit

Les habitants de Bochum, en Allemagne, ne se laissent pas abattre : l'usine Opel ferme ? Ils inventent une nouvelle activité pour leur ville, place à l'art !

Culture, Economie, Allemagne

detroit-culture-solde.jpg

Detroit : la culture en solde

L'administrateur spécial chargé de redresser les finances de la ville américaine en faillite a sérieusement songé à vendre des tableaux du musée public d'art de Détroit. Reportage (09/12/2013).

Culture, Economie, États-Unis

declin-reportage-detroit.jpg

Detroit : du déclin au sursaut ?

Dette, chômage, criminalité, absence de services publics dignes de ce nom : la ville de Detroit, dans le Michigan, se déclare en faillite. (ARTE Reportage 30/01/14) 

Economie, États-Unis