|

Grande-Bretagne : l'envers du "miracle de l'emploi" 

Pays : Royaume-Uni

Tags : Emploi, Travailleurs pauvres

Avec un taux de chômage au plus bas depuis 1975, les politiques britanniques se félicitent de ce "miracle de l'emploi". Une des raisons : la flexibilité. En Grande-Bretagne, les employeurs peuvent embaucher des travailleurs en contrat "zéro-heure", un contrat sans garantie d'heures de travail et donc de salaire. Si la flexibilité permet de donner un emploi et de sortir ces personnes des statistiques du chômage, elle a contribué à l'essor d'une nouvelle classe : les travailleurs pauvres.

 

L'envers du "miracle de l'emploi"
L'envers du "miracle de l'emploi" La Grande-Bretagne se targue d'avoir ramené le chômage à son plus bas niveau depuis 1975 : un miracle ? L'envers du
Dernière màj le 31 mai 2017