Francisca, la femme capitale de Guimaraes

Pays : Belgique, France, Lettonie, Portugal, Suède

Tags : Capitale européenne de la culture, Guimarès, Francisca Abreu, Umea, Mons, Lille

Cette semaine, VOX POP est parti au Portugal à la rencontre de Francisca Abreu qui s’est battue pour faire renaître sa commune, pendant les quatorze ans qu’elle a passés au poste d’attachée culturelle de la mairie de Guimarães. Elle a su réunir les habitants de sa ville autour d’un projet : faire de Guimarães la capitale européenne de la culture en 2012.

Cette semaine, VOX POP est parti au Portugal à la rencontre de Francisca Abreu qui s’est battue pour faire renaître sa commune, pendant les quatorze ans qu’elle a passés au poste d’attachée culturelle de la mairie de Guimarães. Elle a su réunir les habitants de sa ville autour d’un projet : faire de Guimarães la capitale européenne de la culture en 2012. 

 

 

Invalid Scald ID.

 

 

 


En 2014, les arts viennent du Nord  

Cette année, Riga (Lettonie) et Umeå (Suède) ont été choisies comme capitales européennes de la culture. Tout au long de l’année, la capitale lettone accueillera des expositions de longue durée, comme “Le livre. 1514-2014” à la Bibliothèque nationale, mais aussi des évènements ponctuels. On y verra notamment l’Olympiade mondiale des chœurs et la cérémonie de remise des Prix du cinéma européen.  À Umeå, une forme d’art moins traditionnelle est célébrée. Le Punk-hardcore, considéré en Suède comme un patrimoine national, y est mis à l’honneur.  


L’année prochaine en Belgique, place au numérique  

La ville belge de Mons a été désignée pour représenter la culture européenne en 2015, au côté de Plzeň, en République tchèque. À Mons, les grands travaux en cours relancent l’économie. Les commerçants et restaurateurs se préparent pour une année culturelle.  La véritable innovation de cette future capitale est la “Mons Street Re-View”.  Inspiré par la Google Street View, cet outil numérique proposera des promenades interactives à travers la ville, sans bouger de sa chaise.   

 

Dix ans après, Lille hésite  

Lille était capitale européenne de la culture en 2004. Le projet, très incarné par la maire PS Martine Aubry a divisé quant au choix des artistes. Le candidat UMP aux municipales Jean-René Lecerf a ainsi critiqué le caractère international de la scène culturelle lilloise, et souhaiterait promouvoir davantage les artistes locaux. De son côté, Martine Aubry souhaite poursuivre le fort financement dédié aux arts.

 

Dimanche 23 mars

20:10

Vox Pop

L'économie est malade, vive la culture !