|

États-Unis : les inégalités noir sur blanc

Pays : États-Unis

Tags : Ferguson

La victime, Michael Brown, est un jeune noir de 18 ans. Le policier qui l’a abattu, lui, est blanc. L’autopsie a révélé que 6 coups de feu ont atteint le jeune homme. Depuis 10 jours, les fouilles sont quotidiennes pour les jeunes noirs, au sein de la petite ville de Ferguson ; et tous les soirs (ou presque), les affrontements font rage entre manifestants et policiers.

Les protestataires défilent mains levées dans les rues de Ferguson : un hommage à Michael Brown qui lui aussi aurait eu les mains en l’air, au moment où les coups de feu ont été tiré. L’incident a ainsi mis en lumière la petite ville du Missouri, dans laquelle 67% de la population est noire alors que le maire et la grande majorité des conseillers municipaux, sont blancs. Mais Ferguson n’est pas un cas isolé. Aux États-Unis, les noirs occupent beaucoup moins de postes à responsabilité que les blancs, et ce, jusque dans le gouvernement. Politique, chômage, éducation – ARTE Info vous propose une infographie pour y voir plus clair dans ces inégalités. 

 

data_ferguson_f.jpg

 

Ferguson : les autorités en chiffres
Dans la ville située en banlieue de St. Louis, 67% de la population est noire alors que 29% de la population est blanche. Pourtant, la grande majorité des détenteurs de l’autorité locale est blanche, à l’image des forces policières, composées à 94% d’hommes blancs : selon Thomas Jackson, chef de la police de Ferguson, 53 officiers sont blancs, alors que 3 seulement sont noirs. Enfin, 92% des arrestations qui ont lieu dans la ville concernent des résidents noirs, alors que seulement 22% d’entre eux font par la suite l’objet de poursuites judiciaires, contre 34% des blancs arrêtés.

Dernière màj le 8 décembre 2016