Le gouvernement populiste prête serment en Italie

24 mai 2018

L'Italie a glissé vers la droite. Vendredi 1er juin, le gouvernement d'alliance entre les populistes du Mouvement 5 étoiles et du parti d'extrême-droite la Ligue du Nord a prêté serment à Rome.

Après deux mois et demi de tractations, les deux partis se sont mis d'accord sur un Premier ministre : Giuseppe Conte. C'est ce juriste, inconnu du grand public, qui a été chargé de former un nouveau gouvernement par le président de la République, Sergio Matterella.

Ce sont deux partis eurosceptiques et antisystème qui - malgré de nombreuses dissensions - vont prendre les rênes de l'un des membres fondateurs de l'Union européenne. Une situation gênante pour le président français Emmanuel Macron, qui tente de relancer la machine européenne, et inquiétante pour l'UE, alors que le M5S et la Ligue, qui ont annoncé d'importantes baisses d'impôts, rejettent l'austérité en économie. Le vice-président de la Commission européenne Valdis Dombrovskis s'en est déjà ému, exhortant le futur gouvernement italien à mener "une politique budgétaire responsable".

Sur le plan intérieur, les législatives de mars ont également marqué la chute du Parti démocrate de Matteo Renzi et du gouvernement sortant.

Dans notre dossier, retrouvez des éclairages sur le contexte politique en Italie, marqué par un essor des mouvements xénophobes, mais aussi sur la persistance de la crise économique et le chômage des jeunes.

italie

Vers une Italie ingouvernable ?

Après les élections du 4 mars, l'Italie peut s'attendre à un grand virage à droite et à de rudes négociations de coalition. Car aucun parti n’a réussi à atteindre les 40% nécessaires pour gouverner seul.

Voir le site

L'immigration au cœur des tensions

C'est le thème principal évoqué pendant la campagne électorale en Italie. Reportage dans la banlieue de Milan. 

Décryptage Illu Italie 905

Les populistes et l'extrême droite en tête

ARTE Info résume les principaux enjeux des élections italiennes du 4 mars et passe en revue les différents candidats. 

Politique, Italie

Berlusconi Fans

Les fans du "Cavaliere"

Condamné pour fraude fiscale, l’immortel "Cavaliere" est officiellement inéligible jusqu’en 2019. Cela n’empêche pas ses troupes de faire campagne.

Voir le site

pas-it-home

Italie : Berlusconi, Renzi et compagnie

Alors que les Italiens votent dimanche, les principales forces politiques ont jeté leurs dernières forces dans la campagne.

Politique, Italie

L'odyssée des jeunes pour trouver un emploi

Les jeunes italiens se désintéressent de plus en plus de la politique. Leur principale préoccupation est de trouver un emploi, à l’heure où leur taux de chômage s’élève à 32%.

casapound

"CasaPound", symbole de la droitisation

CasaPound, mouvement néofasciste né au début des années 2000, semble prêt à entrer au Parlement.

Voir le site

cireurs.jpg

Quand les diplômés cirent des chaussures

En Italie, le fort taux de chômage pousse les demandeurs d'emploi à accepter les jobs les plus précaires et les moins payés. 

Voir le site

De nouvelles opportunités à la campagne

En Italie, huit mille hectares publics cultivables ont été mis en vente pour favoriser le mouvement des jeunes vers la terre, à travers la "banque des terres agricoles".