|

Dix mesures pour la planète qui ont marqué 2016

Pays : Monde

Tags : changement climatique, développement durable

Le réchauffement climatique est en marche. Cette prise de conscience fait germer de nombreuses initiatives pour lutter contre le fléau. Alors que l'année se termine, ARTE Info revient sur dix mesures citoyennes, associatives ou gouvernementales qui ont marqué 2016. 

L’accord de Paris entre en vigueur

C’est un jour historique pour la planète : le 4 novembre, l’accord de la COP21 entre en vigueur, ratifié par 55 Etats sur les 175 signataires réunis le 12 décembre 2015 à Paris. Après les Etats-Unis, la Chine et l'Inde, principaux pollueurs de la planète, l'Union européenne approuve également le texte en octobre. Les Etats européens s’engagent entre autres à limiter la hausse de la température en dessous de 2°C et à "poursuivre les efforts pour limiter la hausse de la température à 1,5°C".

 

Monsanto passe par la case tribunal

Les victimes de Monsanto témoignent :

Le jugement est symbolique mais les témoignages des victimes sont réels et puissants. Les 15 et 16 octobre, des dizaines d’experts et de victimes des produits de la firme américaine sont venus du monde entier témoigner à la barre d’un tribunal spécial à La Haye. Sans valeur juridique contraignante, ce jugement rendu par de véritables magistrats vise à faire évoluer le droit de l'environnement à l'échelle international et à lutter pour une meilleure prise en compte de la notion d'"écocide", les crimes contre les écosystèmes.

 

Une plainte collective contre Volkswagen

Merci Volkswagen !

Révélé en septembre 2015, c’est le plus gros scandale de l’histoire de l'automobile : onze millions de véhicules du groupe Volkswagen ont été concernés par un truquage de leurs émissions de gazs à effet de serre, dont 8,5 millions en Europe et un million en France. Si aux Etats-Unis, les propriétaires des véhicules ont pu obtenir une indemnisation, en Europe, il n’existe pas d’outil juridique d’action collective pour attaquer en masse le géant de l’automobile. Deux start-up ont donc créé des plateformes en ligne pour regrouper les plaintes et permettre aux utilisateurs en France et en Allemagne de défendre leurs droits.

 

Revitaliser la rivière la plus polluée d’Allemagne

L'Emscher fait peau neuve :

L'Emscher, qui se jette dans le Rhin après avoir traversé l’ancienne région industrielle de la Ruhr, est l’une des rivières les plus polluées d'Europe. Cette réputation lui colle à la peau depuis le 19ème siècle. Mais depuis quelques mois, le cours d’eau fait peau neuve grâce à un programme de restauration écologique. Ces travaux d'envergure ont pour objectif de revitaliser la région tandis qu’en septembre, un parcours artistique de quarante kilomètres a été installé pour sensibiliser les promeneurs.

 

A Copenhague, le premier supermarché anti-gaspi

Lutter contre le gaspillage :

Ouvert depuis février 2016 dans la capitale danoise, le supermarché WeFood utilise un concept qui séduit de plus en plus de consommateurs. Géré par des bénévoles, le magasin reverse tous ses profits à l'association DanChurchAid qui l’a créé. Le magasin ne propose que des denrées dont les dates limites de consommation sont dépassées ou les emballages endommagés. Objectifs : permettre aux personnes à faibles revenus de pouvoir se nourrir avec des produits à moitié moins chers, mais aussi donner l’occasion aux Danois de lutter contre le gaspillage.

 

New Delhi s’engage dans la lutte contre la pollution

La circulation alternée en Inde :

La capitale de l’Inde est officiellement la ville la plus polluée du monde. Depuis quelques mois, les autorités ont décidé de réagir avec une mesure-phare : la circulation alternée, mise en place deux fois cette année. Dans cette ville qui compte près de huit millions de véhicules et 1 400 nouvelles immatriculations chaque jour, c'est une petite révolution dont d’autres villes en Europe tentent de s’inspirer.

 

 

 

L’Uruguay, champion de l’éolien

L'Uruguay, élève modèle de l'éolien

Le pays d’Amérique latine fait figure d’exemple en matière de développement durable. Actuellement, 90% de son électricité est renouvelable, avec plus de 30% d'énergie éolienne. Son pari repose essentiellement sur une politique ultra-volontariste : les avantages fiscaux attirent de plus en plus ceux qui souhaitent investir dans l'énergie propre. De quoi inspirer l’Union européenne : toujours derrière le gaz et le charbon, l'éolien représente 15 % du parc énergétique dans les Etats membres, avec en tête de peloton l’Allemagne et l’Espagne. En France, l’éolien ne représente que 3,9% dans la production totale d’électricité.

 

La bataille d'une ferme urbaine contre un parking

Une ferme en banlieue parisienne :

Implantée depuis cinq ans à Colombes, banlieue proche de Paris, R-Urban est une véritable micro-ferme installée entre des tours d'immeubles. Elle regroupe une quarantaine de parcelles de jardins, des ruches, une serre, un compost et un local d'accueil chauffé aux panneaux solaires. Le tout géré et animé par les habitants des tours. Le projet a été mis en avant lors de la COP21 et a inspiré de nombreux pays mais il n’est pas au goût de la mairie qui veut raser l’endroit pour en faire un parking provisoire. Début 2016, l’association qui gère l’Agrocité a perdu la bataille juridique. Après avoir lancé une collecte et une pétition ayant récolté dix-sept mille signatures, elle étudie maintenant une proposition de relocalisation dans les Hauts-de-Seine.

 

Kiev se retrousse les manches

Yourope : halte aux déchets ! 

Dans la capitale ukrainienne, les décharges illégales s’entassent en ville et dans les espaces verts. Mais les jeunes n’acceptent plus de voir leur pays crouler sous les déchets et participent à une journée annuelle de nettoyage organisée par le comité d’action “Let’s Do It”, une organisation née en Estonie et aujourd’hui active dans le monde entier.

 

La permaculture, une agriculture d’avenir

Cette forme d’agriculture alternative et citoyenne n’utilise ni engrais chimiques, ni pesticides, ni machines, ni OGM. En Normandie, deux adeptes du concept nous montrent comment obtenir sur une petite surface des rendements supérieurs à ceux de l’agriculture conventionnelle.

Dernière màj le 31 décembre 2016