Espagne : faute d'accord, de nouvelles législatives auront lieu en juin

27 avril 2016

C'était l'essai de la dernière chance. Le roi d'Espagne Felipe VI a annoncé le 26 avril ne pas avoir trouvé de candidat suffisamment fort pour diriger le gouvernement espagnol, ce qui va entraîner la dissolution du Parlement et la tenue de nouvelles élections fin juin. Quatre mois après des législatives aux résultats très fragmentés, les partis traditionnels que sont le Parti socialiste (gauche) et le Parti populaire (conservateur) n'ont pas réussi à se mettre d'accord avec les nouvelles formations citoyennes Podemos et Ciudadanos pour avoir la majorité absolue.

Le socialiste Pedro Sanchez s'était déjà vu confier début février par le roi la tâche épineuse de tenter de former un gouvernement en Espagne, après plus d'un mois de blocage politique. Ce professeur d'économie de 43 ans avait assuré qu'il dialoguerait avec "toutes les forces politiques", tout en refusant dès le départ de s'allier à la droite au pouvoir depuis fin 2011, très impopulaire pour ses mesures d'austérité.

Lors des élections législatives du 20 décembre, le Parti socialiste n'est arrivé que deuxième avec 22% des suffrages et quatre-vingt-dix sièges derrière le Parti populaire (28,7% et cent dix-neuf sièges), dans un paysage politique renouvelé, avec l'émergence de Podemos (gauche radicale, soixante-cinq élus avec ses alliés) et Ciudadanos (centre libéral, quarante  députés), ayant en commun la dénonciation de la corruption de l'establishment. Leur arrivée sur la scène politique a mis fin à un bipartisme en vigueur depuis plus de trente ans, qui permettait la formation aisée de majorités parlementaires.

Espagne

Cherche gouvernement désespérément

Les élections de décembre 2015 ont laissé le pays sans gouvernement. Faute de majorité absolue, les principaux partis tentent en vain de former une coalition.

Au lendemain de législatives indécises, qui pour gouverner l'Espagne ?

Après des décennies de bipartisme, personne n'a obtenu la majorité absolue. Les partis doivent désormais trouver le moyen de gouverner à plusieurs.

Webreportage Podemos

Législatives espagnoles : le défi Podemos

Les élections du 20 décembre sont un nouveau défi pour le jeune parti anti-libéral Podemos : s’imposer au niveau national. Notre web-reportage sur ce parti venu la voix des "Indignés".

Voir le site

ARTE Reportage
Espagne : l’année de Podemos

Et si l’Espagne était gouvernée par un mouvement citoyen anticapitaliste ?

THEMA Espagne

Espagne : vers une révolution politique ?

Podemos, le parti de gauche radicale, et Ciudadanos, le parti de centre-droit ont pour objectif de mettre un terme au système du bipartisme en Espagne.

Politique

Vox Pop
Espagne – Ciudadanos veut créer la surprise

Dans un récent sondage en vue des élections législatives du 20 décembre, le petit parti libéral talonne le PP et le PSOE.

Yourope
Élections en Espagne : quels espoirs pour les jeunes ?

La jeunesse espagnole détient la clé du scrutin du 20 décembre. Elle est en mesure de relancer un système sclérosé.

Expired Rights

La Catalogne, une République indépendante d'ici 2017 ?

La perspective de l’indépendance catalane fait grincer des dents la plupart des Espagnols. 

Politique, Espagne

Dossier
Divorces à l’européenne

C’est comme une fièvre : après l’Ecosse, la Catalogne, de plus en plus de régions d’Europe veulent quitter le giron national.