|

Derrière le scandale Volkswagen, la question des contrôles anti-pollution

Pays : Allemagne

Tags : automobile

Le PDG de Volkswagen Martin Winterkorn s'est dit "infiniment désolé" et a présenté mercredi 23 septembre sa démission, mais cela ne suffira pas à éteindre l'incendie. Le géant allemand de l’automobile est accusé par les autorités américaines d’avoir triché pour camoufler les gaz polluants émis par ses véhicules diesel lors des tests anti-pollution de l’administration fédérale. Enquête pénale, auditions au Congrès... Volkswagen risque, très gros, outre-Atlantique : le constructeur a mis au moins 6,5 milliards d'euros de côté en prévision de pénalités. Outre-Rhin, l'affaire prend un tournant politique et judiciaire : Angela Merkel réclame la transparence et le parquet de Braunschweig a ouvert une enquête préliminaire sur les moteurs truqués. 

Surtout, ce scandale remet en question la manière dont sont menés ces contrôles - et cela, pour l'ensemble des véhicules. 

Le scandale Volkswagen

 

Dernière màj le 8 décembre 2016