|

Décès de Guido Westerwelle

Pays : Allemagne

Tags : Guido Westerwelle, FDP, Diplomatie

Personnalité politique de premier plan pendant plus de dix ans, l'ancien ministre des Affaires étrangères est mort vendredi à l'âge de 54 ans des suites d'une leucémie, a annoncé sa Fondation sur sa page Facebook. "Nous sommes en deuil pour notre chef Guido Westerwelle. Il est mort le 18 mars 2016", a indiqué son organisation caritative. 

Ancien dirigeant du parti libéral FDP, avocat de profession, il avait été le chef de la diplomatie d'Angela Merkel entre 2009 et 2013, lors du deuxième gouvernement dirigé par la chancelière conservatrice. Quelques mois après son départ du gouvernement, les médecins lui avaient diagnostiqué une leucémie. Au ministère des Affaires Etrangères à Berlin, les drapeaux sont en berne. 

 

 

("Dans ses efforts pour rendre l'Allemagne pacifique, Guido Westerwelle était un vrai patriote.")

 

 

Le quart d'heure libyen

Comme son célèbre prédécesseur, Hans-Dietrich Genscher, il était lui aussi issu des rangs du FDP. Mais la période où Guido Westerwelle a exercé ses fonctions a été fortement marquée par la crise de l’euro. C'est la chancelière Angela Merkel qui en réalité était aux commandes de la diplomatie allemande. Son quart d'heure de gloire est passé toutefois en mars 2011, quand l’Allemagne s’est abstenue à l’ONU sur une intervention en Libye, occasionnant une crise avec les alliés occidentaux. La chancelière le laissant alors se débrouiller seul face aux critiques.

Aujourd'hui les hommages sont nombreux en Allemagne. En France, le premier homme politique à réagir a été Harlem Désir, secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes, sur son compte Twitter. 

 

 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016