Coup de théâtre : Facebook absorbe WhatsApp

Pays : États-Unis

Tags : Facebook, WhatsApp

Coup de théâtre dans le secteur informatique : Facebook débourse 19 milliards de dollars et absorbe l’application de messagerie WhatsApp. Il s’agit désormais du plus gros rachat opéré par le géant du web. Pour ce faire, il n’a pas hésité à mettre plus d’argent sur la table que lors de sa propre introduction en bourse deux années auparavant.

 

Marc Zuckerberg entend ainsi supprimer un concurrent. Car avec ses 50 collaborateurs, le nain WhatsApp écrit d’ores et déjà l’une des plus grandes « success stories » du secteur technologique : l’application pour smartphones, grâce à laquelle les utilisateurs peuvent aussi bien échanger des messages texte que des vidéos ou des photos, s’est depuis longtemps muée en fossoyeur des SMS.

 

En l’espace de cinq ans, le réseau a séduit plus de 450 millions d’utilisateurs, auxquels vient quotidiennement s’ajouter près d’un million de nouveaux utilisateurs. Chaque jour, environ 18 milliards de messages sont envoyés. Le nain est désormais intégré à l’empire Facebook. Cependant, le prix astronomique de rachat effraie le reste du secteur informatique. Il montre à quel point la concurrence entre les géants de la technologie de la « Silicon Valley » est devenue rude. Alors, cette opération, coup de maître ou pure folie ? Nous avons interrogé deux experts au sujet de cet achat. 

 

 

Magali Kreuzer et Manuel Dantas, ARTE Journal