|

COP 21 : contributions, le compte est bon ?

Pays : Monde

Tags : Cop 21, Climat

En amont de la grand-messe climatique de Paris, chaque pays participant était invité à rendre publique sa contribution, conformément à la décision prise lors de la COP 19 de Varsovie en 2013.

Ces documents définissent des engagements nationaux visant à limiter les émissions de gaz à effet de serre et exposent les moyens mis en œuvre pour y parvenir à l’horizon 2030. En théorie, ces engagements sont bien entendu censés aller plus loin que ce que les États ont déjà mis en pratique ou planifié. 

Au 1er octobre 2015, 146 pays sur 195 invités à la COP 21 avaient rendu leur copie. C’est encourageant, mais on est encore loin du compte en matière de réduction mondiale des gaz à effet de serre. Après avoir publié toutes ces contributions sur son site, la Convention-cadre des Nations Unies pour le changement climatique (CCNUCC) a élaboré un rapport sur l’impact global de ces contributions. Le constat est mitigé. L’engagement au niveau mondial est certes sans précédant grâce notamment à une prise de conscience de certains poids lourds de la pollution comme les États-Unis et la Chine. Reste que la bonne volonté affichée suffira à peine à garantir à notre planète de ne pas se réchauffer de plus de 2,7°C à 3,5°C d’ici la fin du siècle, à condition que les actions soient à la hauteur des promesses. Pour mémoire les experts du GIEC estiment indispensable de limiter le réchauffement climatique à 2°C maximum d’ici 2100.  

Les contributions les plus attendues, et les plus remarquables

Passez votre pointeur sur les pays concernés pour plus de détails sur leur contribution.

Dernière màj le 8 décembre 2016