Conflit kurde : le processus de paix est bel et bien enterré

23 mars 2017

L e 5 mars, les autorités ont lancé une nouvelle offensive dans le sud-est de la Turquie, à majorité kurde. Cette opération, qui a lieu dans la province de Diyarbakir, vise les membres du PKK, qu'Ankara considère comme "terroriste". Les affrontements entre le pouvoir turc et les kurdes ont repris à l'été 2015 et les négociations de paix, interrompues depuis, en sont désormais au point mort. Plusieurs organisations pro-kurdes ont commis des attentats, notamment à Istanbul et à Ankara. La purge qui a suivi le putsch raté du 15 juillet 2016 vise notamment les milieux kurdes, comme le parti HDP, dont plusieurs dirigeants -dont son co-président Selahattin Demirtas- ont été arrêtés. Le HDP fait campagne contre le référendum d'avril, destiné à donner plus de pouvoir au président Erdogan.

ARTE Journal
Silvan, la mairie confisquée

Dans les régions kurdes de Turquie, le gouvernement central a pris place dans le bureau de Monsieur de Maire...

ARTE Journal Caves de la mort

Les caves de la mort en Turquie

Le couvre-feu est partiellement levé après trois mois d'affrontements entre l'armée et le PKK. A leur retour, les habitants découvrent leurs villes détruites.

Social

ARTE Reportage
La Turquie entre deux feux

Comment vit la population civile au Kurdistan turc face à une guerre qui ne dit pas son nom ?

ARTE Reportage
Daech-Erdogan, liaisons dangereuses ?

La Turquie est aujourd'hui frappée par l'Etat islamique, qu'elle avait soutenu et laisser prospérer pendant des mois à ses débuts.

Kurdes turcs : répression et radicalisation

La Turquie menace de basculer dans une guerre civile. La radicalisation des militants kurdes semble être un calcul d’Erdogan.