|

Compte pénibilité : un casse-tête très français

Pays : France

Tags : travail, compte pénibilité, patronat

La création d’un compte pénibilité pour les salariés du privé a été l’une des mesures-phares du quinquennat Hollande. La réforme se met en œuvre petit à petit, mais non sans mal. Une organisation patronale, la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises), a déposé un recours devant le Conseil d’Etat fin décembre. Objectif : faire annuler une partie du dispositif. Six nouveaux critères de pénibilité ont été ajoutés aux quatre déjà existants. Désormais, les salariés exposés au bruit, aux températures extrêmes, aux vibrations et aux charges lourdes peuvent également bénéficier de "points pénibilité". D’ici la fin du mois, les employeurs doivent déclarer les facteurs d’exposition de leurs salariés et dans les petites et moyennes entreprises, on juge le dispositif très difficile à appliquer. Reportage à Paris.

Compte pénibilité : un casse-tête très français
Compte pénibilité : un casse-tête très français Le compte pénibilité donne des maux de tête aux petits patrons, qui le jugent difficile à mettre en place. Compte pénibilité : un casse-tête très français

 

Dernière màj le 31 janvier 2017