Comment faire tomber un dictateur ?

22 octobre 2015

"Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes" : c'est le titre de l'ouvrage de l'activiste serbe Srdja Popovic. Un livre nourri de l'expérience du fondateur du mouvement Otpor !, qui a renversé Milosevic puis formé des générations de révolutionnaires. Il a créé l'ONG Canvas, le Centre d'actions et de stratégies appliquées non violentes pour disséminer ses méthodes qui ont inspiré les révolutions rose en Géorgie (2003), orange en Ukraine (2004), des Cèdres au Liban (2005), des Maldives (2008), ou égyptienne de la place Tahrir (2011). Qui est cet activiste qui fait plier les dictateurs sans armes ? Quelles sont ses méthodes ? Comment son ONG est-elle financée ? C'est à ces questions que répond notre dossier en ajoutant l'exemple de la Birmanie et de l'activiste K2, dont les méthodes révolutionnaires s'inspirent de Canvas.

Interview de Srdja Popovic
Profession : révolutionnaire, option : Monty Python

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir renversé un dictateur. Srdja Popovic, si et il nous en parle dans une interview.

Popovic

Que faire ? – Le manuel de l'activiste 2.0

Focus sur l'ouvrage de Srdja Popovic "Comment faire tomber un dictateur quand on est seul, tout petit, et sans armes".
CANVAS

Comment sont financées les révolutions orange, comment est financé Canvas

Le financement de Canvas a souvent été sujet à controverse. Doit-on pour en conclure que cette ONG est un suppôt de l'impérialisme néo-conservateur américain ? 

K2, un destin d'activiste birman

Après les manifestations sanglantes d'août 1988 et dix ans de guerilla dans la jungle birmane, Kyaw Kyaw s'est tourné vers la lutte non-violente. Portrait.