Colombie : la guerre d’après

Pays : Colombie

Tags : groupes paramilitaires, violence, narcotrafic

L’accord de paix entre le gouvernement et les FARC à peine ratifié, la fin de la guérilla marxiste a déjà enfanté d’un monstre… Une nouvelle dynamique de violence, une guerre d’influence et de pouvoir.

Colombie, la guerre d'après
Colombie : la guerre d’après La fin de la guérilla marxiste a déjà enfanté d’une nouvelle dynamique de violence…   Colombie : la guerre d’après

 

Colombie : la paix enfin ?

Officiellement, les groupes paramilitaires qui ont semé la terreur pendant longtemps en Colombie se sont démobilisés il y a 10 ans durant le mandat d’Alvaro Uribe.

En réalité, ces hommes de l’ombre contrôlent toujours une partie du narcotrafic et de l’extorsion dans plus de 20 états en Colombie. Certains groupes, comme le clan du Golfe, comptent entre 8000 et 12000 hommes... plus que les FARC avant leur démobilisation.

Et, depuis la signature des accords de paix, les paramilitaires veulent étendre leur territoire… car le retrait des FARC laisse un vide dans des zones où prédominent de juteux business comme les plantations de cocas et les mines d’or illégales. Les groupes paramilitaires entendent bien récupérer le contrôle de ces régions, d’autant plus que l’Etat y est quasiment absent…

Une nouvelle guerre a commencé en Colombie. La guerre d’après.
 

De Hugo Van Offel, Ibar Aïbar et Etienne Perrone – ARTE GEIE / CBA/FH Video – Espagne 2017

Dernière màj le 28 avril 2017