Cinq jours au camp de Breidjing avec l'écrivain Uwe Timm

11 décembre 2014

L'écrivain Uwe Timm est l'un des plus fameux représentants allemands de la génération Mai-68. Né en 1940, ce Hambourgeois d'origine a exercé en tant que pelletier avant d'étudier la philosophie, la littérature allemande, la sociologie, l'économie politique (excusez du peu) et de soutenir une thèse sur Albert Camus. Son premier roman Heißer Sommer (1974) traite des révoltes étudiantes, à l'instar de Kerbels Flucht(1980), Rot(2001) et Der Freund und der Fremde. Traduit en français, à l'instar de Rudi la Truffe, cochon de course (Milan, 1993) et La Découverte de la saucisse au curry (Seuil, 1996), A l'exemple de mon frère (Albin Michel, 2003) évoque son  propre frère, Karl-Heinz, engagé dans les Waffen-SS et tombé sur le front russe en 1943. Uwe Timm est un auteur engagé et c'est donc tout naturellement qu'il a accepté le proposition d'ARTE Reportage de se rendre dans le camp de réfugiés de Breidjing, dans l'est du Tchad. Afin de parler de ces hommes, ces femmes et de leurs destins.