|

Chômage : la faute à la mondialisation ?

Pays : Union européenne

Tags : déchiffrage, Chômage, mondialisation

Les délocalisations, souvent vécues comme un traumatisme dans les économies développées, laissent penser que la mondialisation serait une des causes majeures du chômage. Mais tous les économistes ne sont pas d’accord à ce sujet.

Les délocalisations sont-elles si nombreuses ? La France et l’Allemagne profitent-elles ou subissent-elles la mondialisation ? Et si le temps des relocalisations était arrivé ? Les délocalisations, souvent vécues comme un traumatisme pour les économies développées, laissent penser que la mondialisation serait une des causes majeures du chômage. Tous les économistes ne sont pas d’accord à ce sujet. Certains s’inquiètent des délocalisations mais aussi des nouvelles inégalités engendrées par la mondialisation. C’est par exemple le cas de Pierre-Noël Giraud.

D’autres y voient à l’inverse un effet globalement positif, à terme, à l’ouverture internationale et réfutent l’idée d’une menace pour l’emploi. Voir notamment Lionel Fontagné, auteur d’une étude pour l’Insee (Institut national des statistiques et des études économiques). Dans le même registre, découvrez l’interview de Suzanne Berger (MIT).

Pour d’autres enfin, un mouvement de relocalisation est en cours ou en passe de se réaliser. C’est notamment l’avis du cabinet de conseil américain Boston Consulting Group.

Dernière màj le 8 décembre 2016