Centrafrique : l’impossible réconciliation ?

Pays : République Centrafricaine

Tags : chaos, guerre inter-ethnique, Seleka, anti-Balaka

Trois mois après le départ du pouvoir de l’ex-Séléka Michel Djotodia, le chaos perdure en République Centrafricaine. Dans l’ouest du pays, malgré la présence de la Misca, - la force panafricaine - et des forces françaises de Sangaris, la chasse aux musulmans se poursuit. Ceux qui n’ont pu fuir sont pris au piège dans de véritables ghettos, sans possibilité de sortir, sans assistance humanitaire.

Centrafrique : l'impossible réconciliation ? (extrait)

Samedi 19 avril

18:35

ARTE Reportage

 

Dans le 3ème arrondissement de Bangui, autour de la grande mosquée, les musulmans ne sont plus que quelques milliers, régulièrement assaillis par les anti-balaka, les milices chrétiennes ou par des bandes de pillards. Même situation à Boda, au sud-ouest de la capitale centrafricaine. Une ville de trente mille habitants, moitié musulmane, moitié chrétienne. Une ville naguère prospère grâce à l’exploitation et au commerce du diamant. Désormais 11 000 ressortissants musulmans ne doivent leur survie qu’à la présence des troupes françaises.

Entre chrétiens et musulmans, la réconciliation paraît impossible. Les nouvelles autorités centrafricaines et leur présidente, Catherine Samba Panza, semblent incapables d’apaiser la colère des populations chrétiennes. Et de mettre au pas les milices anti-balaka.

de Michel Dumont, Éric Bergeron et Isabelle Nommay – ARTE GEIE – France 2014 

 

Lire l'interview de Didier Kassaï , dessinateur centrafricain, sur la situation à Bangui ces derniers jours.