|

"Carré 35", ou comment dire au-revoir à un fantôme

Pays : Maroc

Tags : Eric Caravaca, Casablanca, Cinéma

Avec "Carré 35", le comédien Eric Caravaca passe de l'autre côté de la caméra et questionne une histoire enfouie au sein de sa famille.

Eric Caravaca explique : "Carré 35 est un lieu qui n'a jamais été nommé dans ma famille : c'est là qu'est enterrée ma soeur aînée, morte à l'âge de 3 ans. Cette soeur dont on ne m'a rien dit ou presque, et dont mes parents n'avaient curieusement gardé aucune photographie. C'est pour combler cette absence d'image que j'ai entrepris ce film. Croyant simplement dérouler le fil d'une vie oubliée, j'ai ouvert une porte dérobée sur un vécu que j'ignorais, sur cette mémoire inconsciente qui est en chacun de nous et qui fait ce que nous sommes"... 

 

Cinéma : "Carré 35" d'Eric Caravaca
Cinéma : "Carré 35" d'Eric Caravaca Le comédien Eric Caravaca passe de l'autre côté de la caméra et questionne une histoire familiale enfouie.  Cinéma :

 

Dernière màj le 1 novembre 2017