Le journal turc "Cumhuriyet" reçoit un prix Nobel alternatif

Pays : Turquie

Tags : Can Dündar, Liberté de la presse

L'indépendance et la ténacité du journal turc Cumhuriyet vont être récompensées. Il va recevoir un prix Nobel alternatif aux côtés de trois autres lauréats, qui ont été annoncés jeudi. Les Right Livelihood Awards récompensent tous les ans depuis 1980 des projets qui défendent "des valeurs humaines fondamentales face à la guerre et à l'oppression". La fondation suédoise qui décerne cette récompense a souligné que "l'excellent journalisme d'investigation de Cumhuriyet a mis à jour beaucoup de vérités".

En mai dernier, Can Dündar, son rédacteur en chef, et Erdem Gül, son directeur de bureau à Ankara, avaient été condamnés à cinq ans et dix mois de prison pour l'un et à cinq ans de réclusion pour l'autre pour divulgation de secrets d'Etat. Ils avaient révélé un trafic d'armes organisé par les services secrets turcs à destinations de la Syrie. Un deuxième procès contre les deux hommes a débuté mercredi. Ils sont jugés pour des liens présumés avec la confrérie de l'imam Fethullah Gülen, que le régime turc accuse d'avoir fomenté le putsch raté du 15 juillet. Les trois autres lauréats sont l'organisation humanitaire Syria Civil Defense, la militante égyptienne des droits des femmes Mozn Hassan et la militante russe Swetlana Gannuschkina.

Une quarantaine de journalistes sont visés par des mandats d'arrestation en Turquie depuis le début de la purge généralisé qui a suivi le coup d'Etat du 15 juillet. Le rédacteur en chef de Cumhuriyet Can Dündar était l’invité d’ARTE Journal le 28 juin pour faire un point sur la situation de la presse en Turquie :