|

Calais : destins de migrantes

Pays : France

Tags : Calais, Femmes, Réfugiés

Elles arrivent de Syrie, de Somalie, ou encore d'Afghanistan. La plupart d'entre elles essaient chaque nuit de passer en Angleterre pour reconstruire leur vie après avoir fui la guerre, les violences, les persécutions. Dans l’attente, elles ont trouvé refuge au centre Jules Ferry de Calais mais ont peu de contact avec les travailleurs sociaux et souvent peur de parler. Nous avons rencontré Mina l'Iranienne et Fatemeh l'Afghane. Elles ont accepté, non pas de répondre à nos questions, mais de se rencontrer et de se raconter l'une à l'autre, l'histoire de leur exil.

Calais : destins de migrantes
Calais : destins de migrantes Calais : destins de migrantes Calais : destins de migrantes

 

L’histoire de Fatemeh

Fatemeh a quitté l’Afghanistan, traversé l’Iran puis tenté de passer la frontière turque à Urmia dans les montagnes du Zagros. Là, elle a été rattrapée par la police iranienne et renvoyée dans son pays. Fatemeh est aujourd’hui coincée avec son fils à Calais. Elle nous raconte sa tentative de passage de la frontière.

Graphiques réalisés par Loïc Bertrand

Calais : l’histoire de Fatemeh
Calais : l’histoire de Fatemeh Calais : l’histoire de Fatemeh Calais : l’histoire de Fatemeh

 

L’histoire de Mina

Mina l’Iranienne a quitté son pays en autocar pour rallier la Turquie. De là, elle a réussi, grâce à de faux papiers, à prendre un avion pour la Hongrie. Aujourd’hui, Mina est bloquée à Calais. Elle nous raconte son arrivée un soir, dans le premier camp de réfugiés français qu’elle découvre.

Calais : l’histoire de Mina
Calais : l’histoire de Mina Calais : l’histoire de Mina Calais : l’histoire de Mina

 

Dernière màj le 8 décembre 2016