|

Bribes d’un retour à la normale

Pays : Syrie

Tags : Syrie, Trêve

Après cinq ans de guerre civile, le régime et l’opposition se sont entendus sur une trêve. Jusqu’à présent elle tient bon.

Notre galerie sur un retour à la normale entre les ruines.

syrie_1_louai_beshara_afp.jpg

23.02

Damas, Syrie

LOUAI BESHARA / AFP

 

C’est presque comme si le quotidien avait repris son cours normal. Les pizzaiolos de Damas travaillent comme s’il n’y avait pas de guerre civile à travers le pays. La veille, les Etats-Unis et la Russie ont annoncé un cessez-le-feu entre les troupes du régime d’Assad et les combattants de l’opposition. Seuls les attaques contre les terroristes du front al-Nosra et de Daech restent autorisées.

syrie_2_louai_beshara_afp.jpg

27.02

Damas, Syrie

LOUAI BESHARA / AFP

 

Fumer la chicha tranquillement – le cessez-le-feu entre le régime et l’opposition permet à ce Syrien une petite pause. La trêve a commencé à minuit. C’est la première fois, depuis 5 ans, que les combats s’arrêtent dans la capitale de Damas et dans la ville d’Alep, comme l’ont confirmé les correspondants de l’AFP.

syrie_3_sameer_al-doumy_afp.jpg

27.02

Douma, Syrie

Sameer Al-Doumy / AFP

 

A Douma, dans le fief des troupes rebelles, on n’entend plus d‘explosion. Les enfants jouent entre les maisons en ruines, au lendemain de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu. 

syrie_4_ammar_xinhua.jpg

04.03

Damas, Syrie

AMMAR / XINHUA

 

Avant, le marché de Damas était un lieu attractif pour les touristes. Aujourd’hui, des soldats du régime y mangent une glace : le cessez-le-feu tient bon, jusqu’à présent.

syrie_5_mohamed_al-bakour_afp.jpg

 

04.03

Idlib, Syrie

MOHAMED AL-BAKOUR / AFP

 

Cela fait déjà une semaine que la trêve a commencé. Dans tout le pays, les Syriens profitent de l’occasion pour réclamer la démission d’Assad : avec le slogan « la révolution continue » des centaines de personnes ont manifesté avec le drapeau de l’opposition, dans les rues d’Idlib, au sud de la Syrie.

syrie_6_amer_almohibany_afp.jpg

07.03

Beit Sawa, Syrie

AMER ALMOHIBANY / AFP

 

Le cessez-le-feu permet aux organisations humanitaires de distribuer de la nourriture, des médicaments et de quoi se chauffer aux habitants, dans les régions difficiles d’accès. Durant les jours à venir, 22 camions du programme alimentaire mondial approvisionneront les villes à l’est de Damas. La Croix rouge du Qatar distribue des bidons d’essence aux familles en difficulté.

Dernière màj le 8 décembre 2016