|

Brésil : de la rue à la politique

Pays : Brésil

Tags : manifestations, Politique

Dilma Roussef a basé sa campagne sur les réussites de son premier mandat sans pour autant réussir à calmer la colère d’une partie des classes populaires. Celle-là même qui est descendue dans la rue au printemps dernier. Cette mobilisation existe encore. Mieux. Certains manifestants de l'époque ont décidé de s'engager politiquement. Reportage.

Brasilien: Was von den Protesten übrig blieb

Quand vient le week-end au Brésil, la samba envahit les rues

Dans le quartier Santa Cecilia de Sao Paulo, la mégapole économique du pays, nous avons assisté à une "ronde de Samba". Nous suivions alors une candidate au parlement de l’Etat de Sao Paulo qui venait tracter dans le quartier et profiter de la présence d’une foule nombreuse. Car la samba rassemble : un groupe de musiciens s’installe sur une place, à la demande des bars et restaurants alentour. Et les clients tapent des mains et des pieds tout en sirotant une bière ou de la Cachaça, la boisson nationale (une sorte de Rhum). Ambiance garantie.

 

Les Brésiliens aiment la Samba!

3 questions à Sonia Fleury

Elle est politologue et professeur à la Fundação Getúlio Vargas de Rio de Janeiro et nous lui avons posé trois questions sur les manifestations sans précédents qu’a connu le Brésil entre le printemps 2013 et la coupe du monde 2014.

 

 

Dernière màj le 8 décembre 2016