Bénin : au chevet des oubliés

ARTE Reportage - samedi, 4 février, 2017 - 18:35

Pays : Bénin

Tags : hôpital psychiatrique, maladie mentale

Grégoire Ahongbonon mène le combat d’une vie : depuis 30 ans, il se bat pour rendre leur dignité aux hommes et aux femmes atteints de troubles psychiatriques.

Bénin : Psychatrie, sortir du Moyen âge
Bénin : au chevet des oubliés Grégoire Ahongbonon mène le combat d’une vie : il se bat pour rendre leur dignité aux les malades mentaux. Bénin : au chevet des oubliés

 

En Afrique, la maladie mentale est taboue. Selon une croyance populaire tenace, les personnes atteintes de troubles psychiatriques ont été ensorcelées. Mises au ban de la société, elles sont abandonnées par leur famille, souvent battues ou enchaînées pendant des années.

Sans réseau ni formation en psychiatrie, mais porté par une foi chrétienne, Grégoire Ahongbonon a fondé l’ONG Saint-Camille de Lellis, un centre d’accueil dédié à ces damnés de la terre.

A la Saint Camille, les intervenants sont d’anciens malades ayant bénéficié eux-mêmes des soins prodigués par l’association, qui s’occupent des nouveaux venus. Une méthode singulière qui a fait ses preuves, mais qui peine encore à renverser des préjugés bien ancrés dans les mentalités.

Pourtant, Grégoire Ahongbonon n’a jamais baissé les bras. Devenu une référence, il est aujourd’hui à la tête de 11 centres de consultation et d’hospitalisation, répartis sur quatre pays : le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Togo.

 

De Fanny Lépine, Elsa Kleinschmager, Benjamin Agon et Pascal Bach – ARTE GEIE – France  2017

Pour Grégoire Ahongbonon, les malades mentaux ne sont pas dangereux. Ils ne sont ni ensorcelés, ni violents. Pour lui qui les côtoie depuis 30 ans, il faut savoir interpréter leurs gestes. Comme il le raconte ici.

 

 
A (re)voir

A Bali, c’est une partie de la population qui est sacrifiée, les fous. De nombreux malades mentaux sont enfermés dans des cages ou enchaînés. La folie est souvent affaire de possession ou de malédiction.

 

Ailleurs sur le web

Le site de la SMAO, santé mentale en Afrique de l’Ouest, qui dispense des formations auprès de la Saint-Camille : https://www.africapsy.com/

Les amis de Grégoire, qui participent activement au financement de la Saint-Camille à travers des levées de fonds : http://lesamisdegregoire.fr/

Dernière màj le 3 février 2017