|

BD : Srebrenica, vivre avec

Pays : Bosnie-Herzégovine

Tags : Srebrenica, Bande dessinée

1995, la guerre de Bosnie s'achève au prix d'un lourd bilan humain. À lui seul, le génocide de Srebrenica a fait plus de 8 000 morts et la Bosnie est désormais morcelée en deux entités. Vingt ans après, comment le pays s'est-il reconstruit ? Portées par cette interrogation, Céline Bagault et Delphine Tayac partent, en 2014, à la rencontre de ses habitants. A leur retour, elles demandent au dessinateur Théophile Navet de mettre leur histoire en images. 

Pour comprendre comment les Bosniens gèrent ce douloureux héritage, elles participent notamment à une marche de paix commémorant le génocide de Srebrenica. Et croisent la route de son organisateur charismatique, Muhizin Omerovic, dit Djile, un des survivants du massacre. Après des années d'exil, il consacre désormais son énergie à mener un important travail de mémoire dans une région où l'oubli menace, et milite activement pour une éducation tournée vers la paix.

 

Courte-paille

Au retour de ce voyage, écrire le portrait de Djile s'impose comme une évidence. Mais comment restituer à la fois l'émotion de son témoignage et sa grille de lecture d'une Bosnie gangrenée par les divisions ethniques ? Elles décident alors de transposer leur travail en bande-dessinée. Grâce au trait fin et précis du dessinateur Théophile Navet, Djile devient le fil rouge d'un reportage en onze planches qui nous amène sur les traces des dizaines de milliers d'hommes traqués par l'armée serbe dans l'indifférence générale, dans une région où les plaies ne sont pas encore totalement refermées.

Srebrenica, vivre avec 1
Srebrenica, vivre avec 2
Srebrenica, vivre avec 3
Srebrenica, vivre avec 4
Srebrenica, vivre avec 5
Srebrenica, vivre avec 6
Srebrenica, vivre avec 7
Srebrenica, vivre avec 8
Srebrenica, vivre avec 9
Srebrenica, vivre avec 10
Srebrenica, vivre avec 11

 

Dernière màj le 22 novembre 2017