Bangladesh : un pays en plein divorce

Pays : Bangladesh

Tags : manifestations

Depuis deux mois des millions de Bangladais manifestent dans la rue. Plus de cent personnes ont été tuées, les grèves sont quotidiennes, le pays est paralysé.

A l’origine de ce tumulte : le tribunal international contre les crimes de guerre. Il juge en ce moment les "collaborateurs" bangladais des massacres commis en 1971 par l'armée pakistanaise qui tentait d'empêcher la création du Bangladesh. Des millions de Bangladais protestent contre les sentences jugées "trop légères". Ils exigent la peine de mort pour tous les accusés. Ce mouvement populaire est relayé par des blogueurs, dont certains se disent athées, très actifs sur la toile.

Les partis islamistes ont réussi à retourner les accusations contre les manifestants et les blogueurs auxquels ils reprochent désormais des positions "anti-Islam". Sous la pression, le gouvernement a fait arrêter quatre blogueurs. Une bataille entre progressistes et conservateurs déchire le pays.

L’équipe d’ARTE Reportage a suivi les deux camps à la veille du nouvel an bangladais, la plus importante fête du pays, qui cette année, avait une couleur politique.

Un reportage de Kostia Prodromidès, Ludovic Gaillard, Bishawjit Das – ARTE GEIE/Babel Press TV – France 2013