Avorter en Pologne, un sport de combat

Pays : Pologne

Tags : Tous les internets

Quand Natalia Broniarczyk a avorté en 2012, elle n'a pas osé en parler. Ni à ses parents, ni à ses amis. Restée silencieuse plusieurs mois, elle milite aujourd’hui pour déculpabiliser les femmes qui font le choix de l’IVG. Avec son collectif Abortion Dream Team, elle mène des campagnes sur Facebook et dans tout le pays pour que la liberté d’avorter en Pologne soit reconnue. Un combat difficile dans un pays où la loi ne prévoit que trois exceptions à l’interdiction d’avorter : viol, malformation du fœtus, risque pour la vie ou la santé de la femme enceinte.

Le parti pris de _Tous les internets : une conversation avec ceux qui se servent du web pour faire entendre leurs voix.

Revenir à la page d'accueil de Tous les internets.