|

Autriche - Des « vaches-tueuses » dans les alpages

Pays : Autriche

Tags : accident, vaches

Est-ce la fin de l’image idyllique du tourisme dans les Alpes autrichiennes ? Ces derniers mois, plusieurs randonneurs ont été victimes d’attaques de vaches... parfois mortelles.


La vache n’est plus le gentil animal que l'on connaît. Elle sème désormais la terreur dans les verts pâturages. « Que se passe-t-il avec les vaches en Autriche ? » s'interroge le journal allemand Focus après plusieurs attaques mortelles de bovins. Le journal Bild parle pour sa part de « vaches-tueuses ». En juillet dernier, l’accident survenu dans le Stubaital, les Alpes tyroliennes, n'a pas manqué de faire les gros titres des journaux. Ce jour-là, une promeneuse qui parcourait les alpages avec son chien est morte piétinée par un troupeau d'une vingtaine de vaches, d'environ 700 kg chacune. Elle n’est pas seule victime cette année. Quelque temps auparavant, une promeneuse du Tyrol ainsi qu'un randonneur du Land de Styrie ont, eux aussi, été grièvement blessés.

Instinct de protection

Ne caressez surtout pas les veaux ! "

Guide de la Chambre d'agriculture autrichienne - 2014

Les accidents liés aux vaches ne sont pas nouveaux. Ils ont toujours existé. Mais les cas se sont multipliés ces dernières années. Pourquoi ? La faute aux randonneurs toujours plus nombreux à arpenter les montagnes ? Pas seulement. Une autre piste est à l'étude, qui concerne les mutations du secteur agricole. La production laitière nécessite des infrastructures et des machines pour la traite ainsi qu'une présence humaine quotidienne auprès des vaches laitières et de leurs veaux. Partant de ce constat, bon nombre d'éleveurs bovins autrichiens ont pris le parti, ces dernières années, de délaisser la production laitière au profit d'une activité moins contraignante.  
Les vaches qui restaient auparavant le plus clair de l'année à l'étable pour les besoins de la traite sont désormais laissées dans les alpages où elles paissent en liberté et allaitent leurs veaux. De ce fait, selon le chercheur Josef Troxler de l’Université de médecine vétérinaire de Vienne, il y a fort à penser que les vaches sont, en quelque sorte, devenues... sauvages. Loin de l'homme, moins habituées à sa présence, elles auraient retrouvées un instinct de protection, prêtes désormais à en découdre pour chasser les intrus et défendre leurs petits.

« Ne les regardez pas dans les yeux ! »

Comment éviter les attaques ? Suites aux différents accidents survenus, la Chambre d’agriculture autrichienne a publié un guide de bonne conduite intitulé « Les animaux des alpages ne sont pas des animaux de compagnie » (« Die Alm ist kein Streichelzoo » en allemand). Les consignes sont claires : « Ne faites pas peur aux animaux et ne les regardez pas dans les yeux ! Ne caressez surtout pas les veaux ! Seulement en cas d’urgence absolue, donnez un coup précis sur le naseau du bovin, etc. » Si les animaux se mettent à agiter la tête, à trépigner et à écumer, il s’agit d’un comportement menaçant. Le guide met également en garde les promeneurs accompagnés de chiens. Si ces derniers sont considérés comme le meilleur ami de l’homme, pour la vache c’est un ennemi potentiel.  Vous voilà prévenus !

 

Nadine Ayoub

Dernière màj le 8 décembre 2016