|

Au Kenya, les conséquences du terrorisme

Pays : Kenya

Tags : Lamu, terrorisme, Tourisme

Du 10 au 18 Juillet, l'Union africaine est réunie au Rwanda pour son sommet annuel. Parmi les thèmes abordés, la sécurité. Le Kenya et les pays de l'Afrique de l'Est portent une attention particulière au groupe islamiste Al-Shabaab : en plus d'être une menace pour la vie des habitants, c'est un énorme handicap économique puisque les touristes fuient la région.

Contrecoup du terrorisme au Kenya, le secteur du tourisme est en pleine crise depuis plusieurs années. La côte, notamment, est très sévèrement touchée. L'archipel de Lamu a tout pour attirer les vacanciers : la vieille ville témoin historique de l'émergence de la culture swahilie est classée au patrimoine mondial de l'Unesco, des plages sublimes, des prix particulièrement attractifs. Et pourtant, c'est la région la plus impactée par le manque de touristes. Sa situation géographique proche de la Somalie et donc des groupes terroristes qui y sévissent inquiète les visiteurs. Il faut dire que depuis plusieurs années, les attaques des Shebabs se sont multipliés au Kenya. Il y a un an, 148 personnes sont mortes lors de l'attaque terroriste de l'université de Garissa. L'année d'avant c'était le centre commercial Westgate qui était attaqué à Nairobi. Mais les Kényans veulent montrer que leur pays est bien loi d'être contrôlé par les terroristes. Pour tenter de se sortir du marasme économique, les habitants développent leurs propres solutions.

Kenya : les conséquences du terrorisme
Kenya : les conséquences du terrorisme Le Kenya est régulièrement frappé par des attentats. Conséquence : le secteur du tourisme est en crise. Kenya : les conséquences du terrorisme

 

Dernière màj le 15 juillet 2016