|

Au cinéma : "Hope" ou le sort des femmes migrantes

Pays : Cameroun, France, Nigéria

Tags : Femmes, Immigration

Hope est Nigériane. Elle est sur la route, tente de rejoindre l'Europe. Seule dans un monde hostile où chacun est censé rester avec les membres de sa communauté, Hope a besoin d'un protecteur. Léonard est Camerounais, il n'a pas le cœur de l'abandonner. 

Quand Boris Lojkine, philosophe ayant fourbi ses premières armes dans le documentaire, a entrepris d'écrire son premier long métrage de fiction, le personnage féminin était secondaire. Quand il découvert sur place la condition des femmes migrantes, son point de vue a totalement changé : il lui semblait juste et moral d'axer alors son film sur cette figure féminine. Le résultat, "Hope", sort dans les salles françaises ce mercredi 28 janvier et nous est conté par Bertrand Loutte.

Cinéma : "Hope" ou le sort des femmes migrantes

 

Dernière màj le 8 décembre 2016