|

Au Brésil, l’éducation est sacrifiée sur l’autel de la crise

Pays : Brésil

Tags : crise, éducation

Le Brésil vit sa pire crise politique et économique depuis le rétablissement de la démocratie en 1985 : la présidente Dilma Rousseff a été destituée, des hôpitaux sont fermés, les fonctionnaires sont en grève et les salaires ne sont plus versés depuis des mois. Pour protester contre les mauvaises conditions dans l'éducation, des élèves ont décidé d'occuper leurs écoles. Depuis fin mars, soixante-huit établissements ont rejoint le mouvement dans le seul état de Rio, soit 75 000 élèves concernés. 

Brésil : les élèves occupent leur école

 

Dernière màj le 8 décembre 2016