|

Attentats de Paris, état d'urgence et solidarité... les photos de la semaine

Pays : Monde

Tags : Attentats, Grèce, Inde, Climat

A la télévision, les images d'actualité défilent à toute vitesse, mais puisque ARTE se veut une chaîne qui prend du recul, qui donne le temps à l'analyse, nous avons décidé d'accorder une fois par semaine une petite place aux photographes et à leurs clichés qui parlent du monde. Les attentats de Paris, la France placée en état d'urgence et la solidarité internationale : retour en images sur l'actualité de la semaine.

13.11

Paris, France

 

A consulter aussi :

Notre dossier : Attentats de Paris - la France reste en état d'urgence

Une nuit de sang. Ces rescapés derrière des vitres embuées, enroulés dans des couvertures de survie, sont évacués en bus, près de la salle de concert du Bataclan. Les attentats du vendredi 13 novembre 2015 auront coûté la vie à 130 personnes et fait 352 blessés. Immédiatement, la France est placée en état d’urgence.  L'onde de choc qui traverse le pays est inédite : les attaques ont été menées à six endroits distincts, quasiment simultanément, à Saint-Denis et dans les 10e et 11e arrondissements de Paris. Les tueurs ont tiré au hasard. Leur but ? Faire un maximum de victimes. 

AFP PHOTO / FLORIAN DAVID

évacuation du Bataclan

14.11

Rio de Janeiro, Brésil

 

A consulter aussi :

Le reportage d'ARTE Journal : solidarité à Berlin 

Le monde solidaire. Ici, le Christ Rédempteur de Rio s’est illuminé aux couleurs de la France. Ce n’est qu’un exemple de solidarité parmi beaucoup d’autres : le Sénat à Mexico, la mairie de San Francisco, la tour CN, emblème de Toronto ou le gratte-ciel Taipei 101 à Taïwan. Sur twitter, via un hashtag #PrayforParis, condoléances et indignations ont été partagées. David Cameron, Angela Merkel, Barack Obama ou encore Matteo Renzi : les dirigeants politiques du monde entier ont affiché leur solidarité avec la France. Seule note discordante : le président Bachar al-Assad, qui estime que la France a contribué à "l'expansion du terrorisme" en intervenant dans le conflit syrien.

AFP PHOTO / CHRISTOPHE SIMON

Christ de Rio

16.11

New Delhi, Inde

 

Le réchauffement fait frissonner l’Inde. Des glaciers qui disparaissent à grande vitesse et des terres agricoles qui s'assèchent : les conséquences des dérèglements climatiques sont déjà perceptibles dans tout le pays. Avec ses 18 millions d’habitants, la capitale indienne détient aussi le record mondial de l’air le plus pollué. Une pollution atmosphérique qui est principalement due à l’intensité du trafic de véhicules et à la combustion de charbon pour produire l’électricité nécessaire aux villes en pleine extension.

AFP PHOTO / ROBERTO SCHMIDT

New Delhi pollution

18.11

Saint-Denis, France

 

A consulter aussi :

Notre dossier : Attentats de Paris - la France reste en état d'urgence

Centre-ville de Saint-Denis, cinq jours après les attentats de Paris. Des tireurs d’élite appuient l’intervention des forces d’élite du RAID. A 4h30, les unités d'élite ont lancé l'assaut contre un commando de terroristes retranchés dans un appartement. Bilan : trois morts dont Abdelhamid Abaaoud, l’organisateur des attentats de Paris. Plusieurs personnes, dont des combattants armés, ont été arrêtées. Le lendemain, l'état d'urgence a été prolongé de trois mois à la quasi-unanimité par l’Assemblée nationale. Ce projet de loi modifie "plusieurs dispositions" de la loi de 1955 sur l'état d'urgence, décrété vendredi soir après les tueries, "afin d'en renforcer l'efficacité", selon le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE

Snipers à Saint-Denis

18.11

Athènes, Grèce

 

Les agriculteurs paient le prix de l’austérité. Cet agriculteur agite un drapeau devant des policiers, en face du Parlement sur la place Syntagma. Ils étaient 4000 au total, dont 3000 de l’île de Crète, pour protester contre une fiscalité trop élevée et contre la réforme des retraites exigée par les créanciers de la Grèce. "Réduction du coût de production et soutien des agriculteurs. Réduction de la TVA sur les machines agricoles, les semences, les engrais, les pesticides" : voilà ce que réclamait la banderole principale de la mobilisation. Des affrontements ont eu lieu avec les forces de l’ordre qui ont dispersé la foule à coups de grenades lacrymogènes.

AFP / Michaud Gael / NurPhoto

Manifestation à Athènes

 

19.11

Gevgelija, Macédoine

 

A la frontière entre la Grèce et la Macédoine, des officiers de la police macédonienne surveillent des migrants du Libéria, du Maroc, du Pakistant, du Sri-Lanka et du Soudan. La Grèce et la Macédoine, qui se trouvent sur la route des migrants vers l’Europe du nord, ont commencé à restreindre fortement l’entrée du territoire aux réfugiés. Depuis le début de l'année 2015, plus de 500 000 migrants sont arrivés en Grèce, première étape d'un long périple.

AFP PHOTO / DIMITAR DILKOFF

Migrants en Grèce

 

20.11

Bamako, Mali

 

Les forces maliennes prennent position à l’extérieur de l’Hôtel Radisson, dans la capitale malienne. Des hommes lourdement armés ont fait irruption dans l’établissement vendredi matin, tuant trois personnes et gagnant le dernier étage du bâtiment. 170 personnes ont été prises en otages et l’assaut, donné dans la matinée, s'est prologé jusqu'en fin d'après-midi. 22 personnes sont décédées, selon le bilan de la Minusca (mission de l'ONU au Mali). Des forces spéciales françaises sont intervenues dans l'opération.

AFP PHOTO / SEBASTIEN RIEUSSEC

Expired Rights