|

Associations de défense des droits de l'homme en Turquie : la purge continue

Pays : Turquie

Tags : droits de l'homme, union européenne, démocratie

Grandes victimes d'une purge qui ne semble pas s'arrêter en Turquie, 1 448 organisations de la société civile ont été fermées par décret du jour au lendemain depuis le coup d'Etat raté de juillet dernier. Elles sont accusées d'avoir fait partie d'une organisation terroriste, du parti des travailleurs du Kurdistan, le PKK, ou encore d'avoir des accointances avec les FETÖ, les membres de l'organisation du prédicateur Fethullah Gülen. Parmi ces associations, certaines recevaient le soutien financier de l'Union européenne dans le cadre du processus d'adhésion de la Turquie à l'Europe. Pas de quoi arrêter le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, qui continue son nettoyage de la société turque. 

Turquie : la purge continue
Turquie : la purge continue Les associations des droits de l'homme, parfois financées par l'UE, sont dans la ligne de mire du pouvoir.  Turquie : la purge continue

 

Dernière màj le 23 mai 2017