|

Après le nouvel an à Cologne, gare aux amalgames

Pays : Allemagne

Tags : Cologne, Réfugiés, Agressions sexuelles

Les violences survenues à Cologne la nuit de la Saint-Sylvestre, qui impliqueraient des réfugiés, ont suscité un grand émoi en Allemagne : dimanche, la police a indiqué avoir enregistré 516 plaintes liées à ces violences, dont environ 40% pour agression sexuelle. Ces violences ont nourri les critiques sur la politique d'accueil menée depuis plusieurs mois par Mme Merkel, contraintes ces derniers jours de durcir le ton. Le pays a vu affluer en 2015 plus d'un million de demandeurs d'asile.

Une semaine après les faits, l'indignation est toujours aussi grande. Populistes de droite et néonazis n'en finissent pas d'instrumentaliser l'incident. Les réseaux sociaux sont inondés de commentaires de haine à l'encontre des réfugiés. Et même l'Allemand moyen se sent déstabilisé face à ces actes de violence sexuelle en plein coeur de Cologne. Comment lutter contre les amalgames ? L'entretien d'ARTE Journal avec Wolfgang Kaschuba, chercheur de l'Institut de l'immigration et de l'intégration de Berlin, qui propose une lecture différente des événements.

 

Après le nouvel an à Cologne, gare aux amalgames

 

Dernière màj le 10 janvier 2017